La nuit des noces de une vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une Vie, 4 Guy de Maupassant

En 1883 parait Une Vie, premier roman de Guy de Maupassant, déjà connu à cette époque pour ses nouvelles. Il relate la vie de Jeanne Le Perthuis des Vauds, jeune fillerêveuse et idéaliste qui sera brisée par les désillusions du mariage puis de son fils.
Le chapitre 4 relate le mariage de Jeanne et de Julien en particulier la nuit de noces. Très vaguement préparéepar son père à cet évènement et en fait totalement ignorante, Jeanne subit un véritable viol légal.
L’extrait que nous allons étudier se situe juste après l’acte. Jeanne s’abandonne à des sinistrespensés jusqu’au moment où Julien se réveille ; elle n’a plus à ses côtés le charmant fiancé mais bien le nouveau mari.
Notre approche du texte s’articulera autour du désenchantement et de la distanceentre les deux époux

I) Le désenchantement

a) Un idéal brisé
_ anciens rêves de Jeanne qualifiés par des termes très forts « ivresse rêvée » (2) « chère attente » (2) « félicité » (3)intensité des rêves d’amour (platonique), de poésie
_ Évocation Pyrame et Thisbé (=Roméo et Juliette) « les tapisseries du mur, sur la vieille légende d’amour qui enveloppait sa chambre » (5) bercéepar un idéal amoureux, caractère maternel
_ Associations + gradation + sonorités récurrentes « é » « d » « désillusion » (2) « différente » (2) « détruite »(2) « crevée » (3) marquent l’étendu dudésenchantement
_ « désespérée jusqu’au fond de son âme » (1) « œil errant » (5) perte des repères

b) Une réalité douloureuse
_ Oxymore «meurtrie de caresses odieuses » (14) horreur de Jeannepour l’amour physique
_ Ton péjoratif et adjectif possessif « être sa femme » (3) + assonance « c » et discours direct et répétition « c’est cela ! C’est cela ! » (3/4)
_ Description des actions deJulien « bouche entrouverte » (18) « ronflement » (16) caractère péjoratif du mari
_ Répétition « il dormait » (18/18/19) +question de rhétorique et discours direct « Pouvait-il dormir une nuit...
tracking img