La nuit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (898 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La nuit s’engouffrait dans sa chambre peu à peu d’une façon mesquine, apportant des cauchemars pleins de douleurs et de peurs avec elle. Le petit garçon,recroquevillé dans son lit tenaient ces yeuxécarquillés comme pour pouvoir capter la seule petite lumière présente dans la pièce. Ces membres tremblaient de manière convulsives, son pouls ne cessait de s’accélérer, la sueur perlait le long de sonfront. Mais pourtant le silence régnait, pas un seul son émanait de la maison, aucune respiration ne se faisait entendre. Il était seul dans cette immense pièce dont les murs semblaient se rapprocherles uns des autres tel un piège meurtrier. Ses mains tirées de toutes leurs forces les draps dans lequel il était recouvert. Puis un éclair retentit, et il vit ce qu’il n’aurait jamais du voir. Lerouge prônant et recouvrant chaque parcelle s’offrant à lui. Et des personnes, des enfants de bas âges sur le sol étendu de tous leurs longs. Des cadavres, mais pas un bruit. Des dizaines d’orphelinsmorts, mais pas un cri. Comment était-ce possible ? Et pourquoi restait-il ce jeune garçon en boule dans son lit ? Soudain un autre éclair et une silhouette au coin de la porte se dessina , maistoujours aucun son, ni le bruit d’un pas, ni celui d’un pleur. Ce silence oppressant s’infiltrait par tous les pores de sa peau, tiraillait son esprit, le rendait fou. Enfin, le son réapparut doucement maisclairement. C’était tout d’abord un tintement très faible, mais qui se rapprochait et s’intensifiait distinctement au fil des secondes. Il se rapprochait vicieusement de ce garçon épeuré et sansdéfense qui n’osait bouger de son lit de peur de marcher sur un des cadavres qui l’entouraient. Mais quelqu’un venait à lui. Dangereusement. Lentement. Mais qui était la personne qui avait occasionné cedésastre, qui avait tué autant de vies, qui avaient été aussi cruel et machiavélique pour sans prendre à des enfants endormis et sans défense, innocent et au commencement de leur destinée ? Qui...
tracking img