La paix dans le monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1570 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Traité de l'Atlantique Nord, signé le 4 avril 1949 à Washington, entre d'une part les Etats-Unis et le Canada, et d'autre part les signataires du Traité de Bruxelles de 1948 ou Traité de collaboration économique, sociale et culturelle et de légitime défense collective - Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas et Royaume-Uni - ainsi que le Danemark, l'Islande, l'Italie, la Norvège et lePortugal, institue un système de sécurité commune fondé sur un partenariat entre ces douze pays. Il constitue le fondement juridique et contractuel de l'Alliance. Il a été établi dans le cadre de l'article 51 de la Charte des Nations unies, où est réaffirmé le droit naturel des Etats indépendants à la légitime défense, individuelle ou collective.
Selon le préambule du Traité, les Alliés ont pourobjectif de promouvoir des relations pacifiques et amicales dans la zone de l'Atlantique Nord.
Parmi les tâches fondamentales de l'Alliance, figure la gestion des crises : se tenir prête, au cas par cas, et par consensus, conformément à l'article 7 du Traité de Washington, à contribuer à la prévention efficace des conflits et à s'engager activement dans la gestion des crises, y compris des opérationsde réponse aux crises.

Haut de page



Les années 1990, un tournant pour l'OTAN dans le maintien de la paix.

Les années 1990 voient se dessiner un nouvel environnement de sécurité européen, l'OTAN se positionne comme garant de la paix.

Le communiqué final de la réunion ministérielle du Conseil de l'Atlantique Nord tenue à Oslo le 4 juin 1992 réaffirme le rôle de l'OTAN et sa volontéde coopération avec d'autres organisations dans leurs activités de maintien de la paix.
"Nous réaffirmons que l'Alliance et le partenariat transatlantique sont les garants de la sécurité de nos Etats membres. Nous avons, par ailleurs, la conviction que la stabilité et la sécurité dans la région euro-atlantique reposeront de plus en plus sur un ensemble d'institutions interdépendantes et serenforçant mutuellement : l'OTAN, la CSCE, la Communauté européenne, I'UEO et le Conseil de l'Europe. D'autres institutions ou d'autres formes de coopération régionale tiendront également une grande place dans ce contexte. Nous jouerons pleinement notre rôle en vue d'améliorer la collaboration entre ces institutions, selon la perspective tracée par nos chefs d'Etat et de gouvernement dans laDéclaration de Rome, afin de tirer le meilleur parti des ressources disponibles pour soutenir le processus de démocratisation et de réforme, et pour prévenir les conflits."

De même, le 17 décembre 1992, les ministres des affaires étrangères des pays de l'OTAN déclarent à Bruxelles que l'Alliance est prête à soutenir les opérations de maintien de la paix des Nations unies.
"Nous confirmons aujourd'huique notre Alliance est disposée à soutenir, cas par cas et conformément à nos propres procédures, des opérations de maintien de la paix menées sous l'autorité du Conseil de sécurité des Nations unies, à qui revient la responsabilité principale des questions touchant à la paix et à la sécurité internationales. Nous sommes prêts à répondre positivement aux initiatives que pourrait prendre leSecrétaire général des Nations unies afin que l'Alliance puisse aider à la mise en oeuvre des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Nous avons demandé au Secrétaire général de maintenir à cet égard, sous la direction du Conseil en session permanente, les contacts nécessaires avec le Secrétaire général des Nations unies concernant l'assistance que l'Alliance pourrait fournir."

Lors du sommet ducinquantenaire de l'OTAN qui s'est tenu à Washington du 23 au 24 avril 1999, les 19 pays membres présentent le "nouveau concept stratégique" de l'organisation qui désigne la gestion des conflits comme l'une des tâches de sécurité fondamentales de l'Alliance.

"Le nouveau concept stratégique de l'Alliance, tout en réaffirmant " l'attachement (des alliés) à la défense collective définie à...
tracking img