La paix philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une re-lecture de Rousseau ou comment un roman peut devenir le lieu d'une expérimentation imaginaire propre à instruire.
"Les romans sont peut-être la dernière instruction qu'il reste à donner à un peuple assez corrompu pour que tout autre lui soit inutile." Rousseau, La nouvelle Héloïse, Pléiade, II.

=> Comprendre que la composition de La nouvelle Héloïse sera l'expérimentation et ladécouverte d'une solution au problème posé dans le discours sur l'origine de l'inégalité: comment retrouver ce qu'il y a d'originaire et le processus par lequel une perversion s'est installée dans une société actuelle qui a tourné le dos à la loi naturelle comme à l'idéal civil?

Quatre pistes de lecture:
Rousseau, Discours sur l'origine de l'inégalité ... Pléiade, III
La nouvelle Héloïse, Pléiade IIMichel Butor, Répertoire III, page 66.
Starobinsky, L'introduction au deuxième discours, Rousseau, Pléiade III, XLII à LXX (1970)
Robert Merle, L'île, Folio n°588.

=> Si une fiction peut instruire, c'est qu'elle supplée par l'imagination à l'impossibilité d'une expérience. Mais, au fond:
- C'est parce qu'il n'y a pas d'instruction sans expérience et singulièrement sans expérimentation.
-C'est surtout parce que les personnages d'un roman se mettent à vivre au point d'habiter la conscience du lecteur, au point d'inventer leur propre parcours au sein des subjectivités qu'ils habitent.
"C'est un roman romanesque, sans autre justification que sa propre vitalité ..." Robert Merle, L'île, Folio n°588. (fin de la préface)
- Par le roman le lecteur sera instruit sur ce qu'il y ad'originaire en lui parce que l'imagination d'une expérimentation l'amène à retrouver ce qui est fondamental, par lui-même (maïeutique). La fiction lui économise un parcours dans lequel il se serait perdu => simuler pour se sauver, rendre clair et lisible un devenir et nous amener à reconnaître par nous même une erreur: le pacifisme, même s'il est aidé par l'intuition et par toutes les stratégies de laraison, est incapable d'empêcher le massacre parce qu'il n'a pas voulu frapper au bon moment et a donc laissé la possibilité à une force de destruction de s'exercer. Tout cela au nom du sentiment, d'un humanisme chrétien, admirable, mais que l'expérimentation révèle n'être que le masque d'une faiblesse de fait, ruineuse, même s'il témoigne d'une parfaite maîtrise de soi! Purcell, l'artisan de paixdevient responsable de nombreuses mort. ( Robert Merle, L'île, Folio n°588.) On pourra toujours objecter que l'expérimentation est purement imaginaire, trompeuse, que l'artisan de paix aurait pu réussir, mais la rigueur et la cohérence des enchaînements donne à l'expérimentation un aspect rationnel propre à convaincre

=> Problème: comment la raison au service du sentiment est-elle impuissantealors que l'intelligence qui ajuste les moyens à la fin, sans états d'âme, aurait triomphé en supprimant purement et simplement le fauteur de trouble? Autant dire que c'est le problème de la guerre préventive et l'argument qui anime toute guerre offensive.
Le souci de l'homme, de sa dignité, est-ce une force ou une faiblesse? L'artisan de paix, aux mains pures, n'est-il pas condamné à l'échecparce qu'il refuse de croire à une méchanceté radicale? Que pèse l'idéal chrétien en face du pragmatisme de Machiavel.
Si la guerre est la continuation d'une politique, pourquoi rendrait-elle hommage à la morale si elle veut la victoire?
Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange? Comment le progrès peut-il être un recul, dirait Rousseau?

=> L'île, en un sens, c'est bien unlaboratoire qui permet d'isoler quelques paramètres (des anglais, des noirs, des femmes, des terres arables) et de les laisser pour ainsi dire jouer pour notre instruction. L'affection semble nous permettre de nous pencher sur notre devenir passé, nos erreurs et les problèmes fondamentaux posés par l'existence avec autrui:
le partage des femmes, d'autant plus difficile qu'il y a moins de femmes que...
tracking img