La paix

Pages: 2 (262 mots) Publié le: 2 mai 2014
Nous pensons communément que la paix est simplement une sorte d’intermède entre deux états qui sont des états de guerre. On dit «allez, on fait lapaix », mais le conflit revient vite, avec la nécessité à nouveau de « faire » la paix, comme si la paix devait toujours être établie et que l’étatnaturel de la relation, c’était nécessairement la guerre. En matière de philosophie politique, Kant ne déroge pas à cette opinion, il admet lui aussi quela paix doit être établie, mais à la différence du sens commun, il y voit un projet à long terme, un idéal à atteindre.     A atteindre comment ? Kanta-t-il en tête l'idée que pour que la paix soit présente perpétuellement, c’est l’homme qui doit radicalement changer ? Non, pas du tout. La naturehumaine est-elle fondamentalement mauvaise ? L’avènement du droit est notre salut politique, car de sa mise en œuvre découle l’établissement de lapaix. Ce que partage Kant, c’est une foi dans l’abstraite réalité du droit et de son application. Il partage une foi, non dans la mise en œuvre destraités de paix, mais dans le principe du droit. Dans le Projet de paix perpétuelle Kant entend consigner par écrit les articles définitifs qui énoncent lesconditions juridiques grâce auxquelles toute guerre deviendra impossible.

    Faut-il dénoncer le caractère illusoire de la paix perpétuelle ? oubien faut-il dénoncer la prétention à donner à la réalisation de la paix perpétuelle un fondement juridique ? En somme qu'est-ce que la paix ?
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La paix
  • Paix
  • La paix
  • PAIX
  • Paix
  • «Paix»
  • paix
  • La paix

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !