La paix

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9082 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION GENERALE
Dans un monde en perpétuelle mutation et marqué par une crise de valeurs, la culture de la paix représente un palliatif incontournable pour faire de l’homme le véritable acteur du développement. Il n’en demeure pas moins que sans la paix, il est quasi impossible de créer les conditions de développement de n’importe quelle nation, quelle population, quelle entreprise, quelregroupement d’individus.
L’homme étant l’épicentre du développement, il est appelé à cette fin à adopter une attitude de changement de comportement chaque fois que les conditions de développement l’exigent. Par ailleurs, s’il est vrai que sans paix l’homme ne peut rien accomplir, il est tout aussi vrai que l’absence de paix n’affecte pas seulement une personne, mais d’autres également. L’absencede paix n’épargne pas la communauté.
Guidés par une conviction de paix, le commun des mortels ne cesse de déployer toutes les forces de son imagination, pour concevoir et créer des mécanismes d’instauration et d’entretien de la paix dans l’optique d’ériger dans son écosystème une culture de la tolérance, de la solidarité et de la non-violence pour gérer au mieux les conflits, les injustices etles divers contentieux.
De ce fait, l’on assiste à l’organisation sans cesse des ateliers de paix en vue d’apprendre l’harmonie, la façon de bâtir l’homme lui-même, la résolution des conflits qui font partie intégrante de la vie humaine et qui s’appliquent à tous les domaines de la vie : à l’école, en société, en milieu du travail, dans le territoire, dans le quartier…
Dans la construction dela paix, il n’y a pas de petit niveau et de petite échelle. La tolérance est la capacité à reconnaitre que l’autre est à la fois semblable à moi et digne de mes égards, et en même temps radicalement différent et digne de mon respect.
Pour plus de justice, il y a lieu de souligner non seulement les droits, mais aussi les devoirs. La frontière entre ses propres droits et ceux des autres estétroite. Il s’avère dés lors que chacun se doit d’adopter un comportement rationnel suite au devoir de respecter les droits d’autrui. Ma liberté s’arrête là où les droits des autres commencent.
Le respect des droits des autres est générateur de la paix. Mais la paix n’est pas absolue, elle peut être vue comme une recherche, une démarche permanente de transformer le conflit pour le résoudre sans répondreà la violence par la violence.
Face à la recherche de l’équilibre social et du bien-être collectif, la communauté internationale est arrivée à l’idée de bâtir une culture de la paix fondée sur la tolérance, la non-violence, la convivialité, la démocratie et le respect des droits de l’homme. Il s’agit en fait d’une culture fondée sur les valeurs, les attitudes et les comportements favorables à lapaix.
I. PROBLEMATIQUE
Le Professeur Fernand MUSHI MUGUMO affirme que les organisations regroupent des êtres humains. Là où les êtres humains se rassemblent pour coopérer, naissent également des forces hostiles ou favorables à leur coopération. Les groupes, les intérêts politiques, les conflits et la communication peuvent favoriser ou défavoriser l’harmonie au sein des organisations et laréalisation des objectifs.
Dans la lutte effrénée pour la matérialisation de la paix, les hommes se préoccupent des questions suivantes :
* Comment créer un monde de paix véritable, plus riche et épris de justice ?
* Comment arriver à une réconciliation rassurante permettant aux hommes de se retrouver les uns les autres et faire la paix autour d’eux ?
Notre dissertation, qui aborde cesujet d’actualité s’intitule : ‘’comment créer la paix au sein de l’Office National des Transports, en sigle ‘’ONATRA’’ ?
La paix n’est pas seulement la résultante de l’arnaque de guerre ou de conflit. Il existe d’autres formes de paix, comme la paix sociale à maintenir dans une entreprise au mieux des intérêts de celle-ci et de toutes les personnes qui y travaillent.
La problématique étant...
tracking img