La panne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEFINITION

L’homophobie est l'hostilité explicite ou implicite, envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe. Cela relève généralement de la peur, de la haine, de l'aversion ou encore de la désapprobation envers l'homosexualité.
L’homophobie rassemble donc les préjugés sur l'homosexualité et la discrimination envers les homosexuels.De même que la xénophobie, le racisme ou l'antisémitisme, l'homophobie est une manifestation arbitraire qui désigne l'autre comme inférieur ou anormal. L'homophobie peut aller jusqu'au meurtre ou plus souvent à la condamnation à mort.

aissance du terme[modifier]
Le terme est issu de l’anglais homophobia, néologisme, apparu pour la première fois en 1971, dans Homophobia: a tentativepersonality profile du psychologue Kenneth Smith. Il a été transposé en français canadien par Yvon Thivierge dans sa traduction pour l'association Gays of Ottawa/Gais de l'Outaouais du fascicule de Ron Dayman et Marie Robertson « Understanding Homophobia » (Pink Triangle Press, Toronto, 1975) et, plus tard et indépendamment, en français hexagonal par Claude Courouve dans son ouvrage Les Homosexuels et lesautres (Athanor, Paris, 1977) et par Dominique Fernandez dans son roman L'étoile rose (Grasset, Paris, 1978).
Pour se définir, certains dans les années 1950, préféraient éviter le trop sexuel et médical homosexuel, et utilisaient homophile4. Un homo (terme qui date de 1912) désigne alors, familièrement, un homme homosexuel. De ce fait, le préfixe homo- prend une teinte masculine pour la formationde mots nouveaux : homoérotisme date de 19675. Homophobie ne signifie donc pas « peur du même, de son semblable », sur la base du préfixe homo- (« même ») mais bien « aversion, hostilité envers les homosexuels, l’homosexualité ».
Polémiques sémantiques[modifier]
Au même titre que le comportement raciste, antisémite ou xénophobe, l'homophobie n'est pas un terme de psychiatrie. Sa définition estprincipalement reconnue dans les juridictions des pays d'Europe et d'Amérique du Nord (États-Unis, Canada).
Des opposants aux mouvements de reconnaissance des droits des homosexuels affirment que les mots homophobie et homophobe sont utilisés pour « gommer » de manière abusive la différence qui existe entre ceux qui haïssent les homosexuels et ceux qui les désapprouvent, pour des raisons souventliées à un dogme religieux. Sans vouloir interdire l'homosexualité, voire en la partageant, certains désapprouvent le « mariage homosexuel » considérant qu'il doit être réservé aux hétérosexuels. Certaines personnes désapprouvent le mariage religieux tout en soutenant le mariage civil.
Certains défenseurs des droits homosexuels, cependant, répondent que l'homophobie ne se limite pas à croire quel'homosexualité est une erreur, mais est aussi un ensemble de prises de position et d'actions spécifiques telles que le déni du droit à l'égalité entre homosexuels et hétérosexuels, ou encore l'opposition à toute forme de protection spécifique.
Des chercheurs [réf. nécessaire], enfin, pensent qu'un terme plus adapté pour décrire une prise de position négative envers les homosexuels seraithomodiscrimination, puisque les connotations propres à ce type de discriminations rejoignent celles concernant l'ethnie (discrimination raciale, racisme, etc.) ou encore le sexe (sexisme, machisme, misogynie, etc.).
Hétérosexisme[modifier]
Louis-Georges Tin6 estime que l'homophobie est le fruit de l'hétérosexisme, c'est-à-dire la suprématie du modèle social hétérosexuel, présenté comme le seul existantpar défaut dans les sociétés actuelles ; qui rappelle la suprématie du modèle blanc, lequel laisse de côté, dans tous les aspects quotidiens, l'existence d'une grande partie de la population. Analogiquement, l'inexistence dans la publicité, les médias, les exemples des leçons de langues, les films, etc., d'un modèle noir est comparable à l'absence d'un modèle homosexuel : de fait, c'est d'une...
tracking img