La parure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Mariage de Figaro
Pièce en 5 actes et en prose, Le Mariage de Figaro fut joué pour la première fois le 27 avril 1784. Pour la première fois, l'intrigue tourne autour du valet. En effet, oubliant les nombreux services que Figaro lui a rendus dans Le Barbier de Séville, le comte Almaviva tente de lui ravir Suzanne sa promise. Avec l'ingéniosité de celle-ci, un Figaro rajeuni réussira à obtenirla main de celle qu'il aime. Dans un décor de château en Espagne, Beaumarchais en profite pour passer la société en revue.
Acte I:
Scène 1:
La scène d'exposition remplit ses trois fonctions premières: fournir les informations sur l'intrigue (lieu et temps), présenter les personnages principaux (Figaro, Suzanne, le Comte, la Comtesse) et donner le ton et l'esprit de la pièce (comédie).            La scène débute sur un décor: "chambre à demi démeublée", le lieu où se déroule la scène est ainsi évoqué (Aguas Frescas):
- C'est le lieu privilégié des jeunes mariés
- Le Maître et la maîtresse sont, d'entrée de jeu, séparer.
- La relation Maître-Valet est tout de suite évoquée
- Le lit est absent, Suzanne sera là, qui, le premier de Figaro ou du Comte séduira Suzanne.
L'unité de temps (36 h)est respecté, la scène se déroule le matin de la noce, ce sera la Folle Journée.
            Beaumarchais nous présente ses personnages avec Figaro et Suzanne sur scène. Figaro est caractérisé par son humeur et sa verve. On observe ses deux aspects: "te voilà dans ta sphère, de l'intrigue et de l'argent". Figaro est amoureux et il est jeune (contrairement au Barbier de Séville); il estpropriétaire. Cependant, il garde son expérience, Figaro est victime de l'intrigue, le maître s'oppose au valet bien que celui-ci soit à son service. figaro se heurtant à un obstacle, il ne mène plus l'intrigue; le Barbier étai complice du comte, ils sont maintenant rivaux.
Suzanne est un nouveau personnage, elle n'avait jusqu'alors rien dit à Figaro et espérait sans doute recevoir la dot sans satisfaire lesavances du comte. Elle parle à Figaro en vers mais est aussi maternelle.
Le Comte contraste fortement avec Lindor, il apparaît comme volage, libertin, sans scrupule et tyrannique; il veut séduire Suzanne.
La Comtesse (ancienne Rosine) est maintenant délaissée par son mari, elle marque la superstition de l'épouse délaissée.
Bazile est toujous là, un personnage vénale, il n'est plus avec Bartholomais avec le Comte, une fois de plus, il s'oppose à figaro.
Figaro ne fait pas référence à Marceline, il nous montre ainsi qu'il est lui aussi capable de se taire.
L'intrigue est clairement énoncée, le Comte a offert une dot à Suzanne pour son mariage et espère pouvoir l'honorer quand Figaro sera parti avec eux à Londres.
Avec la dot, Figaro se sent trahi par le Comte, il éprouve de larancoeur et de l'amertume. La rivalité maître valet justifie la stratégie.
Avec la chambre préparée, Suzanne se rend compte qu'elle ne pourra pas maîtriser seule la situation.
La verve des personnages nous montre la tonalité comique de la pièce.
A la fin de la scène, Figaro reste seul; Suzanne a été appelée par la Comtesse, on observe ainsi du point de vue des relations Maître-Valet, l'obéissance desvalets.
Scène 2:
Expliquée
Scène 3:
Bartholo arrive avec Marceline. Le médecin se pose dès le début en opposant à Figaro, Marceline est à ses côtés. Ce seront deux opposants à figaro.
Scène 4:
La discussion entre Bartholo et Marceline nous apprend qu'ils ont eu une liaison et même un enfant ensemble mais que Bartholo n'a pass voulu épouser MArceline. Cette scène nous apprend également lesprojets de Marceline qui veut épouser figaro pour une dette.
Marceline sera associée à Bartholo:
- Elle veut l'épouser
- Lui veut se venger de Séville
Les vues du comte sur suzanne nous sont confirmées.
Mais cette scène est également l'occasion pour Beaumarchais de peindre un portrait de Figaro, il est "gai, aimable", et du comte, "jaloux et libertin". C'est la dénonciation d'un...
tracking img