La passion de bartleby

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2070 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La passion de Bartleby

Introduction

Le passage que je vais étudier se trouve à partir de la page 76 jusqu'à la fin. (dans cette édition). Même si ce travail ne portera pas une analyse linéaire de l'extrait, je vous présente quand même un bref résumé de ce qui se passe dans ce passage, pour qu'on aie un petit aperçu général :
* Le passage s'ouvre par la nouvelle que le narrateur reçoit àtravers une note du nouveau propriétaire du bureau. Elle informe que Bartleby se trouve aux Tombes. Il suit la description des sentiments du narrateur.
* Ensuite, il y a lieu la première visite que le narrateur rend à Bartleby en prison (le narrateur défend Bartleby auprès de la police, il y a aussi une discussion entre lui et Bartleby, le narrateur fait connaissance avec le geôlier qu'il vacharger de bien nourrir "son ami", comme il l'appelle).
* Mort de Bartleby, lors d'une deuxième visite du narrateur.
* Postface, où le narrateur raconte une vague rumeur sur un ancien poste qui Bartleby a eu au département de Lettres de Rebut.
Voilà les grandes lignes de ce passage. Qu'est-ce que le narrateur éprouve comme sentiment vis-à-vis Bartleby et comment il construit son discours parrapport à cela ? Que peut signifier la mort de Bartleby ? Et comment pouvons lire le postface ? Ce sont les questions que je me suis posées. Et essayé de répondre. Pour cela, cet exposée sera divisé en trois parties, que j'intitule : "Le poids de la culpabilité", "La passion de Bartleby" et "Dead Letter".

Le poids de la culpabilité

Un peu avant le passage, le narrateur était allé à son ancienbureau pour essayer de convaincre Bartleby à quitter les lieux, à la demande du nouveau propriétaire. Il a réussi à avoir une discussion plus longue qu'auparavant concernant quelques choses que Bartleby préférerait ne pas ; mais pas plus que ça. Le narrateur a renoncé alors, avec la conscience d'avoir tout essayé (il avait même invité Bartleby à rester un temps chez lui). Et il s'est enfui dubureau. Et de peur "d'être pourchassé par un propriétaire furieux et des allocataires exaspérés" (p. 75) il a confié son bureau pendant quelques jours à Pince-nez et il est parti avec son cabriolet. Le passage s'ouvre avec le retour du narrateur dans son bureau. Il y trouve une note du propriétaire posée sur son bureau. Le verbe "poser" indique que la note était là depuis longtemps. Et l'interjection"hélas" peut signifier un regret de la part du narrateur de ne pas l'avoir eu avant. Ou bien, tout simplement, quelque chose comme "hélas, il y a une nouvelle de Bartleby ; je préférerais n'en avoir aucune !". Et encore toutes les deux options peuvent coexister, vu les sentiments contradictoires et instables que tout ce qui concerne Bartleby a éveillé chez le narrateur. Cette contradiction il aéprouvé également, lorsque il a lu la note et a appris la résolution du nouveau propriétaire du bureau : "il avait prévenu la police et fait mettre Bartleby aux Tombes, pour vagabondage." (p.76) Il dit aussi à la page 76 :

"Ces nouvelles eurent sur moi des effets contradictoires. Au début je fus indigné ; mais à la fin, j'approuvais presque. Le caractère énergique et simplificateur du propriétairel'avait amené à mettre en œuvre une procédure à laquelle, je pense, je ne me serais pas résolu de mon propre chef ; cependant, en dernière analyse, dans des circonstances aussi exceptionnelles, c'était le seul parti à prendre."

Et on peut dire qu'il l'a pris. Car en changeant de bureau, il savait ce que le nouveau propriétaire ferait. Il est alors également responsable du fait que Bartleby setrouve aux Tombes. Et il le sait. Je vois dans son discours tout une volonté de se rattraper, de s'expliquer, s'excuser. Il précise qu'il est allé lui rendre visite "le jour même où il a reçu la note" et après qu'il est allé présenter l'homme de la bouffe "en jugeant que cela serait profitable au scribe." On voit le souci de souligner toujours ces bonnes intentions envers Bartleby. Lors de sa...
tracking img