La patinoire des vernets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3178 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Histoire du bâtiment

Situé en bordure de la zone industrielle de la queue d’Arve, sur un terrain longeant la rivière, le centre sportif des Vernets est un lieu bien connu du public genevois. La patinoire réalisée en 1954 et 1958 par Albert CINGRIA, François MAURICE et Jean DURET avec la collaboration du bureau d’ingénieurs TREMBLET, en est la première étape.

[pic]

La patinoire,vue intérieure des rampes latérales et des gradins périphériques.

1.1. Date et organisation du concours :

Organisé par la ville de Genève, ce concours invite une dizaine de bureaux genevois è présenter un projet dont les aspects sont suffisamment étudies pour permettre de procéder rapidement à la réalisation de l’œuvre. Il s’agit donc bel et bien d’un concours de projet dont l’objectif estd’offrir un lieu adéquat au public et surtout à la jeunesse, qui encouragée par les autorités recherche des distractions saine et favorisant le développement physique. Le terrain choisi fait partie d’une zone acquise par les pouvoirs publics et dont l’affectation est réservée à des activités d’intérêt général. Le programme prévoit, à ce stade, la construction de deux patinoires de plein air, l’uneréservée aux compétitions et manifestations sportives, l’autre destinée au grand public et au patinage de plaisance. Si cette dernière est d’une surface et d’une géométrie laissée à l’appréciation des concurrents, la première fait l’objet de directives précises : piste conforme au règlements des jeux de hockey, gradins couverts et à l’air libre pour spectateurs assis et debout, services et locauxd’exploitation. Un restaurant public et une petite piscine complètent l’ensemble.

1.2. Période de conception :
Premier juin 1954 : dix projets sont soumis à l’examen d’un jury, le premier prix a été attribué au projet < Coca-cola > dont les auteurs sont Cingria, Maurice et Duret.

[pic]

[pic]
[pic]

Maquette du nouveau projet de la patinoire couverte.

1955 –changement de programme : la patinoire de compétition sera réalisée dans un bâtiment fermé.

Début des travaux : 1955.

Achèvement / inauguration : 1958.

2. Résumé du développement de projet

Au début, le programme prévoit la construction de deux patinoires de plein air. Telle est à l’origine, la configuration prévue pour le centre sportif des Vernets. Le programme précise par ailleurs que lapatinoire de compétition sera exécutée en première urgence, la seconde faisant l’objet d’une étape ultérieure. Est-ce à dire qu’alors déjà, la priorité était non pas celle, avouée, d’offrir à la population ce lieu de détente sportive tant attendu, mais bien de construire un lieu où celle-ci serait confinée à un rôle de spectateur contemplant quelque joute sportive.

Apres délibération, le jury seplait à constater que le concours a donné un excellent résultat, et attribue le prix au projet numéro deux < Coca-cola > dont les auteurs sont Cingria, Maurice et Duret avec la collaboration de l’ingénieur Tremblet. Suivant le projet de Nobile et Borsa, avec Bourquin et Stenecek, ingénieurs, puis, en troisième position, celui de Frey et Billaud.

Le projet gagnant se distingue de ceux desautres concurrents primés par la rationalité et l’échelle modeste du parti adopté. Autour d’un volume central, regroupant les services et les fonctions annexes, sont disposées les deux pistes de compétition – sensiblement la même dans tous les projets primés – est dictée par une position nord-est du grand axe permettant une bonne protection contre les vents du nord-est dominants. Les tribunes couvertescontribuent également à former un écran. L’ensemble est détaché des rives de l’Arve et l’articulation des volumes simples crée un large espace de dégagement sur l’avant. Sa géométrie suit un tracé en obliques généré par l’implantation de biais des bâtiments des vestiaires. S’il est évident que ce dispositif permet de ménager de vastes zones distinctes pour les entrées, il faut reconnaître...
tracking img