La pcr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La PCR (réaction d’amplification en chaîne par polymérase)

Historique:
Cette méthode de Biologie Moléculaire a été mise au point en 1985 par Kary Mullis, qui obtint pour ces travaux le prixNobel de Chimie en 1993. Aujourd’hui, ce procédé révolutionnaire couplé à l’utilisation d’une ADN polymerase thermorésistante permet d’obtenir, sans clonage, une amplification considérable d’un fragmentdonné d’ADN.

Principe : 
La réaction PCR (Polymerase Chain Reaction) permet d'amplifier in vitro une région spécifique d'un acide nucléique donné afin d'en obtenir une quantité suffisante pourle détecter et l’étudier. Cette méthode nécessite l’utilisation d’un couple d’oligonucléotides amorces et d’une enzyme d’ADN polymérase thermostable.
Pour effectuer une PCR, une série de réactionspermettant la réplication d’une matrice (le brin que l’on veut copier, « l’original à copier ») d’ADN double brin est répétée en boucle. Ainsi, au cours de la réaction PCR, les produits obtenus à lafin de chaque cycle servent de matrice pour le cycle suivant.
Pour avoir réplication d’un ADN double brin, il faut agir en trois étapes : dénaturation, hybridation et polymérisation.
Ladénaturation est une opération consistant à séparer les deux brins complémentaires d'ADN en rompant les liaisons hydrogène qui lient les bases au sein de la double hélice. Elle peut être obtenue par élévation dela température ou action chimique (élévation du pH). Ainsi, il faut dénaturer l’ADN pour obtenir des matrices à simple brin.
Si l’on veut amplifier une région précise de l’ADN, il faut ladélimiter. Pour cela, on utilise les oligonucléotides amorces. Chaque oligonucléotide est composé de 15 à 25 nucléotides, environ. Ces amorces se fixent aux extrémités de la région à amplifier sur chacun desdeux brins, ils forment des limites : c’est l’hybridation. Cependant, pour fonctionner, il faut que les oligonucléotides aient des températures d’hybridation voisine. Cette température, Ta, est...
tracking img