La peau de chagrin balzac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Peau de chagrin
Balzac

Introduction
I- RESUME DE L’ŒUVRE
II- PRESENTATION DES PERSONNAGES
III- AXES DE LECTURE
Désir contre sagesse : la liberté humaine
Utilisation du fantastique

Introduction

La Peau de Chagrin est un roman écrit par Honoré de Balzac (1799-1850). Il paraît pour la première fois en 1831, dans les Romans et contes philosophiques, puis en 1834 dans les Etudesphilosophiques. Le texte a beaucoup circulé, puisqu’il a été pré-publié dans la presse, à l’image de la Revue des Deux-Mondes et la Revue de Paris.
Ce roman s’apparente en fait à un conte philosophique et fantastique qui renouvelle l’idée d’un pacte avec le diable, thème classique s’il en est.

I- RESUME DE L’ŒUVRE

Première partie : « Le Talisman »

Cette partie s’ouvre sur une constructionqui rappelle l’intrigue du “Dernier Napoléon”. Nous sommes en fin de journée, en octobre 1830, et un jeune homme nommé Raphaël de Valentin est sur le point de se suicider en se jetant dans la Seine, après avoir perdu au jeu sa dernière pièce d’or. Mais il préfère attendre que la nuit tombe ; en attendant, donc, il entre dans une boutique assez curieuse, pleine d’antiquités et d’objets venant deplusieurs endroits du monde. Le vieil homme qui tient la boutique lui montre un morceau de peau de chagrin qui est accroché sur un mur et lui annonce qu’elle peut réaliser ses désirs, tout en se contractant un peu plus à chaque vœu exaucé. Toutefois, il met en garde Raphaël : la peau est aussi un symbole de son existence, et en se resserrant toujours plus, constitue un véritable pacte avec leDiable, puisque son propriétaire perd à chaque fois un morceau de sa vie. Mais le héros ne l’écoute pas, et part avec la peau de chagrin.

Immédiatement, il fait le vœu d’un banquet royal, et tombe sur plusieurs de ses amis en sortant du magasin. Tous vont dîner ensemble et le repas tourne à l’orgie (il y a même des courtisanes présentes), comme il l’avait souhaité. Ses amis l’ont en fait emmenéchez un banquier, dans son hôtel particulier. Ce dernier doit créer un journal adapté à l’après-Juillet 1830.
Un peu plus tard dans la soirée, avec l’aide de l’alcool, les langues se délient, et Raphaël explique à son ami Emile Blondet les causes de son mal-être. Il lui raconte donc son existence.
Seconde partie : « la Femme sans cœur »
Cette partie constitue un flashback dans les souvenirs deRaphaël de Valentin. Il entame son récit en narrant à Emile son enfance pauvre, sa scolarité, sa famille… Sa mère est morte précocement, son père était impitoyable et exigeant, et finit par mourir de tristesse.
Raphaël décide donc de se consacrer à l’écriture. Il s’installe dans une petite chambre parisienne en 1826, et vit dans une pauvreté certaine en compagnie d’une vieille propriétaire et desa fille Pauline Gaudin, tout en se consacrant à l’écriture de la « Théorie de la volonté ».
Un homme le prend sous son aile : il s’agit d’Eugène de Rastignac, qui le pousse à s’inclure dans la haute société et l’éloigne de son travail, persuadé que ce n’est pas pour lui le meilleur moyen de réussir dans la vie. Raphaël rencontre alors la comtesse Foedora, dont il tombe amoureux. Mais cettedernière est solitaire et mystérieuse, et les sentiments du héros restent voués à l’échec. Frustré et triste, Raphaël se réfugie dans la débauche et s’endette chaque jour un peu plus.
Raphaël arrête alors de raconter son histoire et fait un vœu à la peau de chagrin : il veut obtenir beaucoup d’argent. C’est chose faite dès le jour suivant, puisqu’il touche un héritage… comme annoncé, la peau serétrécit…

Troisième partie : « L’Agonie »
Nous faisons un bond dans le temps : Raphaël est désormais un homme riche. Mais sa situation est due à de nombreux souhaits formulés auprès de la peau de chagrin, ce qui fait que cette dernière, comme l’existence de son propriétaire, a rétréci et est fragile…
Le protagoniste craint désormais de ressentir le moindre désir, car il a peur que cela mette...
tracking img