La peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La peine de mort

La peine de mort une peine prévue par la loi consistant à retirer la vie à une personne ayant été reconnue coupable d'une faute qualifiée de « crime capital ». La sentence est prononcée par l'institution judiciaire à l'issue d'un procès. En l'absence d'un procès, ou dans les cas où celui-ci n'est pas réalisé par une institution reconnue, on parle d'exécution sommaire, d'actede vengeance ou de justice privée. La peine de mort est diversement considérée selon les époques et les régions géographiques. A l'origine peine très fortement développée à travers le monde, elle a été déconsidérée à l'époque des Lumières. Fortement en recul dans la deuxième moitié du XXe siècle, elle est actuellement dans une situation incertaine.

Son histoire à travers les temps

La peinede mort est l'une des premières sanctions pénales. Elle semble avoir existé depuis l'apparition d'une justice pénale organisée. Ainsi, on en fait déjà mention au XVIIe siècle av. J.-C. avec le code de Hammourabi (roi de Babylone) qui prévoit la peine de mort pour une trentaine de crimes différents.

Peine de mort antique
Dès les civilisations de Mésopotamie des textes sur la peine de mortsont rédigés. Le code d'Hammourabi, texte le plus célèbre de la période applique la peine de mort selon la loi du Talion. Ainsi, un architecte qui a réalisé une maison qui s'est effondrée sur ses occupants et ayant causé la mort du propriétaire, est puni de mort. Si c'est le fils du propriétaire qui est tué, c'est le fils de l'artisan qui est exécuté. Si c'est une esclave du propriétaire qui esttuée, l'artisan doit lui fournir un nouvel esclave. Ce texte est emblématique du caractère pénal de la peine de mort mais aussi d'une division de la société en groupes sociaux dont la vie n'a pas la même valeur. L'esclaver n'étant qu'une simple marchandise, un simple remplacement suffit. Pour les philosophes antiques, la peine de mort protège la société et répare le dommage causé.

Peine de mort dansla Rome antique :
Dans la Rome Antique, l'application de la peine de mort à l'encontre des citoyens romains était peu courante et jugée exceptionnelle. On lui préférait des peines de substitution allant selon le crime et le criminel de la réprimande privée ou publique, à l'exil ou la torture, ou encore la prison et en dernier ressort, la mort. Il en était tout autrement pour les étrangers quiétaient considérés comme inférieurs vis-à-vis du citoyen romain et surtout les esclaves, considérés comme une chose dans le patrimoine ..
Pour les romains, la peine de mort, en plus de protéger la société devait permettre de satisfaire la victime, ainsi que dans le cas des peines exemplaires, dissuader les criminels. Cet aspect de la philosophie romaine est issu du Grec Callistrate, qui écrivaitdans Digeste que « Les assassins de grand chemin subiraient la peine de croix à l'endroit même où ils ont commis leurs crimes afin que, par ce spectacle terrifiant, les autres soient dissuadés [de commettre] de semblables forfaits, [mais aussi] afin que cette peine, infligée sur le lieu même de l'infraction, soit une consolation pour les parents et les proches des victimes ». Le rôle utilitariste dela peine de mort s'est renforcé durant les deux derniers siècles de la République
L'influence de plus en plus grande de la religion chrétienne a eu très peu d'effet sur la peine de mort dans la Rome antique, contrairement au Moyen Âge.
Peine de mort au Moyen Âge
Au début du Moyen Âge, selon les régions, on préfère à la peine capitale les rétributions pécuniaires. Le roi Clovis a notammentlégiféré à ce sujet et codifié une large série de crimes dans la loi salique. Ce prix, le wergild (ou prix du sang), fixe la somme à payer pour une vie ôtée, ainsi que pour d'autres crimes considérés comme graves. Cette loi avait pour objectif d'empêcher les rixes et autres vengeances privées en vue de garantir la paix. Ce dernier point est la raison d'être de la loi salique. C'est ainsi que le...
tracking img