La peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 486 (121408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 janvier 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Retour de Sherlock Holmes
Doyle, Arthur Conan

Publication: 1904 Catégorie(s): Fiction, Policiers & Mystères, Nouvelles Source: http://www.ebooksgratuits.com

1

A Propos Doyle: Sir Arthur Ignatius Conan Doyle, DL (22 May 1859 – 7 July 1930) was a Scottish author most noted for his stories about the detective Sherlock Holmes, which are generally considered a major innovation in thefield of crime fiction, and the adventures of Professor Challenger. He was a prolific writer whose other works include science fiction stories, historical novels, plays and romances, poetry, and non-fiction. Conan was originally a given name, but Doyle used it as part of his surname in his later years. Source: Wikipedia Disponible sur Feedbooks pour Doyle: • Les Aventures de Sherlock Holmes (1892) •Le Chien des Baskerville (1902) • Les Mémoires de Sherlock Holmes (1893) • La Vallée de la peur (1915) • Les Archives de Sherlock Holmes (1927) • Une Étude en rouge (1887) • Le Monde perdu (1912) • Le Signe des quatre (1890) • Son Dernier Coup d’Archet (1917) • Sherlock Holmes (1899) Copyright: This work is available for countries where copyright is Life+70 and in the USA. Note: This book isbrought to you by Feedbooks http://www.feedbooks.com Strictly for personal use, do not use this file for commercial purposes.

2

Partie 1 La maison vide

3

Au printemps de 1894, tout Londres s’émut, et la haute société s’épouvanta, de la mort de l’honorable Ronald Adair assassiné dans des circonstances étranges, inexplicables. L’enquête de police a mis en lumière certains détails, mais toutn’a pas été dit : en effet l’accusation disposait d’une base si solide qu’elle n’a pas jugé nécessaire de produire les faits dans leur totalité. Aujourd’hui seulement, c’est-à-dire dix ans après, me voici en mesure de présenter au public l’enchaînement complet des événements. Certes le crime lui-même ne manquait pas d’intérêt ! Mais ses suites m’apportèrent la surprise la plus grande et le chocle plus violent d’une vie pourtant fertile en aventures. Encore maintenant, lorsque j’y réfléchis, je retrouve en moi un écho de cette subite explosion de joie, de stupeur et d’incrédulité qui m’envahit alors. Que le lecteur me pardonne ! Je sais jusqu’à quel point il s’est passionné pour les quelques histoires qui lui ont révélé les pensées et les actes d’un homme tout à fait exceptionnel. Maisqu’il ne me blâme pas de ne pas lui avoir appris plus tôt la nouvelle ! Ç’aurait été mon premier devoir si je n’avais été empêché de le remplir par défense formelle qui m’avait été faite et qui n’a été levée que le 3 du mois dernier. Mon étroite amitié avec Sherlock Holmes avait suscité et développé un goût profond pour l’enquête criminelle. Ce goût survécut à la disparition de mon camarade. Je nemanquai jamais par la suite d’étudier les diverses énigmes que l’actualité proposait au public. Plus d’une fois, mais uniquement pour mon plaisir personnel, je voulus m’inspirer de ses méthodes pour trouver des solutions… avec, j’en conviens, un succès inégal. Rien néanmoins n’aviva plus ma curiosité que la tragédie dont Ronald Adair fut la victime. Et quand je lus dans la presse les témoignagesrecueillis au cours de l’enquête qui avait entraîné un verdict d’assassinat contre inconnu ou inconnus, je mesurai toute l’étendue de la perte que la mort de Sherlock Holmes avait infligée à la société. Cette affaire mystérieuse fourmillait de particularités qui, j’en étais sûr, l’auraient déchaîné. La police aurait vu son action secondée, et probablement anticipée, par l’agilité intellectuelle et laprodigieuse faculté d’observation du premier détective d’Europe. Je me rappelle que ce jourlà, tout en passant la revue de mes malades, je tournai et retournai dans ma tête les éléments dont je disposais pour reconstituer le drame sans pouvoir mettre sur pied une explication satisfaisante… Allons, au risque de répéter une vieille histoire trop connue, je vais récapituler d’abord les faits...
tracking img