La pensée mercantiliste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 9 (2038 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Principes et limites de la pensée mercantiliste ?

Adam Smith qui est le premier à parler de Mercantilisme. Le mercantilisme concerne une certaine actualité qui est lié notamment aux phases de décollages d’une nation. L’idée est que pour les développements : il faut protéger les industries naissantes. Quels sont les principes et les limites de la pensée mercantiliste ?
Dans une premièrepartie, je développerai les principes du mercantilisme, puis dans une seconde partie, je développerai les limites de la pensée mercantiliste, puis je conclurai.

I. Les principes du mercantilisme

1) L’enrichissement par les métaux précieux : le mercantilisme espagnol, portugais et italien

Adam Smith : « le mercantilisme n’est pas autre chose qu’un tissu de sophismeprotectionniste imposé à un parlement vénal par marchands entrepreneurs. » « Les sophistes sont fondés sur la croyance pop que la richesse régit uniquement dans la monnaie. »

Pour beaucoup de mercantilistes espagnols et portugais, les métaux précieux constituent selon eux une richesse. Un partie des mercantilistes est victime de l’illusion mon ou encore ce que l’on appel le chrysohedonisme (croyance à ceque le bonheur passe par la possession de l’or).

Les mercantilistes espagnols se sont rendu compte qu’il y avait un lien entre la quantité de mon et la hausse des prix. . L’or afflux, stock d’or a été multiplié par 8 en Espagne au 16ème s. Le gouvernement empêche la sortie de l’or et autorise l’achat à l’étranger que dans la mesure où ces pays achètent eux-mêmes à la nation. A la fin du16ème s, l’Espagne a cessé d’être une grande puissance. L’afflux d’or a constitué au départ un accroissement des revenus mais pour les pays étrangers cela a constitué une incitation à investir. En France, il y a eu des augmentations de prix suite à cet afflux. Les salariés ont été victimes de cette inflation.
Jean Baudin a introduit la Théorie quantitative de la monnaie. En effet, Baudinaffirme que la hausse des prix est due à l’afflux d’or et d’argent qui provient du commerce avec l’Espagne. Il retient également l’accroissement de la population qui conduit la main d’œuvre à aller trouver du travail en Espagne et qui importe encore de l’or et de l’argent. Globalement, l’analyse soutient que le gaspillage, les monopoles et le plaisir des princes sont en cause. Baudin restemercantiliste puisque les remèdes proposés sont : l’abondance d’or et d’argent constituent un avantage et il faut jouer sur d’autres variables : monopoles, gaspillages, altérations monétaires. Il trouve lui que la hausse des prix vient de l’abondance du numéraire, c’est la base de la théorie quantitative de la monnaie. Il existe un lien entre la variation des prix et la variation de la quantité de la monnaie.2) L’enrichissement recherché par le travail appliqué à l’agriculture et à l’industrie: le mercantilisme français

Au 16ème s, la France n’est pas dans la conquête territoriale. Elle ne commence qu’au 17ème avec la Louisiane, le Québec, Haïti. Pas d’or dans ces régions. La France est le pays le plus peuplé d’Europe (18 millions d’hab ; 17ème, 20 millions).
L’idée desmercantilistes français est de valoriser les hommes. Baudin : « il n’y a de richesses que d’hommes. L’activité dominante est l’agriculture. La France est ainsi le seul pays qui peut vivre en autarcie. Les mercantilistes français vont donner la priorité à l’agriculture. Il existait en France l’édit de Nantes qui datait de 1598, mais il est révoqué en 1685. La csq est que les protestants quittent laFrance. Il manque ainsi une forte bourgeoisie pour porter la révolution industrielle. La noblesse française s’écarte de l’industrie et ne s’allie pas à la bourgeoisie contrairement en Angleterre.
Montchrestien, premier à parler d’économie politique : la richesse c’est le travail. Il est le plus représentatif de la pensée mercantiliste en France.
Pour le développement économique, Montchrestien...
tracking img