La peste - albert camus - incipit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. La description de la ville d’Oran:

  1- Une ville « laide » :
  2- Un point de vue critique sur une ville « neutre »

II. La description de lavie à Oran:

  1- Une description générale, collective
  2- Les occupations des Oranais
  3- La symbolique de la ville d’Oran

          L’œuvre deCamus pourrait s’ordonner autour de deux pôles: l’absurde, dont l’œuvre représentative reste L’Étranger (1942), et la révolte, avec La Peste (1947),mouvement de pensée d’après lequel il existe une valeur qui donne à l’action son sens et ses limites: la nature humaine. Le texte que nous avons à étudier estl’incipit de La Peste, roman publié en 1947. Ce début est conçu d’une façon pouvant être dite classique, dans le sens où, tel une exposition, il est destinéà nous livrer toutes les informations que doit livrer un incipit de roman (temps, lieu, personnages, action).

          Lecture.

          Nous nousdemanderons donc dans quelle mesure cet incipit correspond aux canons du genre et nous donne les outils nécessaires à l’analyse et à la compréhension del’œuvre. Pour ce faire, nous analyserons dans un premier temps la description qui est faite de la ville d’Oran; et dans un deuxième temps, nous verronsquelle description est faite de la vie à Oran.

I. La description de la ville d’Oran

          Oran est une ville d’Algérie que Camus connaît parfaitementbien mais qu’il n’apprécie absolument pas. Aussi, écrit-il en 1939: « Tout le mauvais goût de l’Europe et de l’Orient s’y est donné rendez-vous ».
tracking img