La petite fille

Pages: 5 (1122 mots) Publié le: 19 février 2011
La jeune fille pleure. Elle souffre, elle a mal. Le désespoir l’envahit. Cependant, elle comprend, elle comprend que toute cette souffrance n’est pas un obstacle inconnu, elle a apprit aujourd’hui, que l’on ne croit pas forcément en ce que l’on sait, et que même si nos rêves nous portent loin, ils ne reflètent pas forcément la réalité.

Imaginez, un rêve qui n’a pas de fin. Un monde qui s’offrea vous sans que vous pouviez le touchez et l’atteindre.

Lorsque quelque chose commence, quelque soit son but, sa cause, ses conséquences, quelque soit le lieu ou il se produit, et le moment ou il se produit, il entraine un bouleversement dans les vies. Chaque vie et un cas, chaque être se ressemble. Quoi qu’il en soit, nous sommes tous doter dune faculté qui entraine souvent débats etréflexion, l’origine de toutes les guerres, de tous les moments de paix, l’arme redoutable des philosophes, des écrivains ou mêmes de simple étudiants et adolescents, la pensée. Quand l’homme pense, analyse et réflexion entre en jeu.

J’ai toujours crus qu’il existait un autre monde, un autre endroit qui m’était destiné. Je ne pense pas être le seul à éprouver se sentiment. Notre société nous reflète,nous avons fait de la Terre un enfer, nous sommes devenus des montres. Aujourd’hui, dans un simple regard, l’on peut voir un jugement, le même avec lequel vous juger ces mots. Sa na pas de sens, et pourtant je crois que plus on avance et moins on apprend. Il faut qu’on comprenne. Nous nous dévalorisons, mais aucun homme ne réagi. Le mal est avoué, mais il continu, tout simplement par ce que noussommes devenus dépendant de notre propre destruction, dépendant de notre propre fin.

Le monde tel que nous le connaissons. Une chaine, jamais 2 sans 3. Et pourquoi donc ?

Prendre du recul, pour mieux avancer. Tel est mon destin. Ce soir quand je contemple le ciel, je vois à des années lumières de notre planète de l’espoir et une société inimaginable. La bas ou il n’y a pas d’hommes, il n’y aaucune histoire. Puisque la bas, l’histoire n’est pas le reflet de l’évolution, car l’évolution mène à la guerre et la guerre à la destruction.

Mon esprit est comme porté part la musique, guidé par le son. Mon désespoir m’a perdu. Je ne suis plus moi-même, la jeune fille me comprend car elle fait partie de moi, elle l’a connu aussi, cet obstacle, et a su le vivre. Elle le sait, mon ambitionm’affaiblie, mais je me suis réveillé, j’ai rencontré l’amour et je lui et tout dit, et il m’a répondu que mon histoire lui avait plus, mais que cependant, le temps lui manquait et que mes sentiments, bien qu’ils soient important, doivent changés ma t-il dit, car je me bas pour une cause perdu.

Les mots ne me viennent pas, son odeur s’enfonce dans mon cœur, dans mon âme, je la découvre, je resteépanouis, pourtant loin d’elle, je sais que au fond elle me sourit et que c’est la force de notre lien. Ce lien, qui me rend complètement fou, qui me rend malade, qui me rend heureux, et même parfois qui me fait mal, mais le plus important, c’est elle, car elle est devenu le centre de ma vie, de manière imposante, même moi je ne me rends pas compte de l’immensité de la chose, c’esttellement…puissant. J’ai du mal à l’exprimer. Ce que je sais, c’est que tant qu’elle serra heureuse, je le serrai aussi. Certaines personnes choisissent leur ennemis avec attention, d’autre simplement par méfiance envers leur situation, j’opte pour le second choix, et pas besoin de savoir que c’est le temps que je crains le plus aujourd’hui, lui qui me séparera un jour de cette magie, ses griffes nous détruirons…Le combat est lancé, il ne me reste plus qu’à être heureux et à profiter.

Je l’aime, par ce qu’elle ne me plait pas. Je l’aime par ce qu’elle n’est rien pour moi. Je l’aime par ce qu’elle vit à travers le temps, à travers la musique, dans un autre monde, dans un monde qui me plait tant…

C’est absurde. Quand on est amoureux, l’ironie ne fait pas bon mélange avec nos sentiments....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La petite fille
  • Cette petite fille
  • La petite fille
  • Petite fille
  • La petite fille
  • La petite fille et la cigarette
  • La petite fille louche
  • La petite fille de monsieur linh

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !