La petite fille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (864 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jusqu'a hier
Chapitre premier
« Tu peux même pas savoir comment c'était frisquet sur le bateau, aujourd'hui ! Je n'ai pas eu froid comme ça depuis mon passage en Antartique ! » lança Alfie enentrant dans la maison alors que sa femme sortait de la cuisine pour venir l'accueillir.« Je t'avais bien dit d'amener avec toi des vêtements chauds ! Attends ! Laisse tes bottes dehors, elles sont toutessales ! »« Non, je te dis, elles sont sèches ! Regarde, elles sont propres comme des sous neufs ! » Il avait relevé la jambe afin de lui montrer la semelle de sa botte, mais cela ne sembla pas suffirpuisqu'elle fronça les sourcils, et se pinça légèrement la lèvre en signe de désapprouvement. Il la connaissait par coeur, elle et ses mimiques.« Tu vas mettre de la terre partout ! T'es pire qu'ungamin ! Dehors ! » Elle avait même ouvert la porte en le forçant à reculer et avait retenu la poignée pour l'empêcher de revenir, malgré ses protestations, jusqu'à ce qu'il se soit enfin décidé àretirer ses bottes. Ce fut en chaussettes qu'il rentra et elle le déposséda bien rapidement de sa chemise avec un soupir.« Voilà maintenant des années que tu n'as pas été aussi entreprenante...! » fit-ilavec un sourire en lui volant un doux baiser.« Va prendre une bonne douche et on en reparlera après! Tu pues le poisson, chéri ! »
Alfie n'avait pas vraiment eu le choix et s'était dirigé vers la sallede bain, sachant pertinemment que sa femme ne laisserait pas tomber. Elle avait encore eu le dernier mot, comme à chaque fois qu'ils tentaient d'argumenter tous les deux. Pourtant, il était presqueheureux de faire ce qu'elle lui disait et il sifflota un air joyeux sous l'eau chaude avant d'en ressortir complètement revigoré. Pourtant, il n'eut qu'à faire un pas dans la cuisine en terminant deboutonner sa chemise que sa femme posait le poing sur sa hanche, les sourcils froncés.

« Tu veux bien me dire à quoi t'as pensé ? C'est dangereux, à ton âge, de partir seul sur un petit bateau de...
tracking img