La peur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FRANÇAIS - REDACTION

NOTE | OBSERVATIONS |

LA PEUR

Ce soir-là, j’ai invité un ami à dormir chez moi. Il n’y avait personne, mes parents étaient sortis. Manque de chance, il pleuvait àverse et il y avait beaucoup d’orage.

Quentin : Ca te dirait de faire une partie de jeux ?
Mat : pourquoi pas.

Nous nous sommes mis à jouer quand soudain une coupure d’électricité survint ! Nousnous retrouvons dans le noir total.

Mat a commencé a angoisser et me dit qu’il a entendu du bruit dans le couloir. Anxieux, il alla jeter un coup d’œil a la porte et quelque chose le toucha et il semit a crier ! Tout à coup, l’électricité revint et il remarqua que ce n’était que mon chien et me dit :

Mat : j’ai eu la peur de ma vie, j’ai cru que c’était une personne qui voulait me tuer !Quentin : ce qui vient de t’arriver n’est pas une vraie peur, moi je vais te raconter ce que c’est d’avoir vraiment peur.
C’était sur une plage dont l’eau était sans vague, bleu turquoise, calme. Jem’avançais pour aller me baigner, l’eau était tellement chaude et magnifique qu’elle donnait l’envie d’aller encore plus loin. Je nageais sans réfléchir, je ne me rendais même pas compte que jem’éloignais des bouées de sécurité.
Quand je me retournais pour regarder où étaient les autres, je ne vis au loin que des petites personnes et je me disais que s’il m’arrivait quelque chose, personne ne meverrait ni même m’entendrait. Mon inquiétude montait de plus en plus et j’imaginais plein de morts étranges dans l’eau. Tout d’un coup, quelque chose me frôla la jambe et la crainte montait tellementdans mon cœur que je peux dire que j’avais atteint le stade de la terreur ! Jétais pétrifié et je n’arrivais plus à bouger. Cette chose me touchait sans arrêt comme si elle voulait me manger. Donc, aubout d’un certain temps, avec beaucoup de courage, je décidais de mettre ma tête sous l’eau et de voir cette chose. Quand je mis ma tête sous l’eau, je n’aperçus que du sable donc je décidais de...
tracking img