la philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1424 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 septembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
la philosophie peut être définie comme étant l 'amour de la sagesse.La philosophie est-elle inutile ? Voilà une question lancinante que se pose Ebénézer Njoh-Mouellé, Professeur de philosophie à l‘Université de Yaoundé (Cameroun), en réfléchissant à haute voix, au détour de quelques conférences animées en milieux de jeunes sur de nombreux thèmes de la vie tels que : « Les Africains et la notionde temps », « L’Art, la science et la question de l’utilité », « Les manipulations génétiques », … Au-delà de la curiosité ambiante, l’auteur nous ouvre l’esprit à la traditionnelle quête de la beauté, du vrai, du bien qui ne s’enferme pas dans la relativité de la perception de l’utilité des choses, en soulignant que la philosophie n’apporte quelque chose qu’à celui qui s’y adonne.
Elle favoriseune ouverture de l’esprit telle qu’on pourrait y voir une sorte d’extension de la conscience singulière dans l’esprit universel. C’est à Milet, en Asie Mineure, au bord de la mer Egée, au début du VIè siècle avant l’ère chrétienne , que des hommes comme Thalès, Anaximandre, Anaximène et bien d’autres encore, prirent l’habitude de se réunir pour chercher ensemble la connaissance. Le nom dephilosophie fut donné, raconte-t-on, par Pythagore. Cette discipline a connu par la suite une prodigieuse croissance dans l’antiquité grecque. L’auteur note que la philosophie, telle qu’est entendue et pratiquée dans le monde, est bel et bien une discipline intellectuelle qui ne s’est développée et répandue, sous la forme qu’on lui connaît qu’en Occident, et plus particulièrement en Europe. Ce qui ne veutpas dire que les autres aires culturelles du monde aient de tout temps ignoré la pratique de l’exercice de la pensée, voire même de la pensée spéculative, tant s’en faut ! C’est cependant parce que certains ont confondu philosophie et pensée qu’ils se sont mis à protester contre l’affirmation selon laquelle l’origine de la philosophie est européenne, et que la philosophie était d’essenceeuropéenne ! Il s’agit en particulier de la réaction des Africains par rapport à l’ouvrage de Heidegger intitulé : "L’origine de la Philosophie" . Ce sont des Africains qui ont estimé devoir remplir l’obligation de démontrer que l’Afrique aussi avait connu et connaît la philosophie dans sa culture. E. Njoh-Mouellé s’est personnellement joint à ce mouvement qui reçut l’étiquette d’ethno-philosophie et asuscité pendant les décennies écoulées des débats plus ou moins passionnés.
L’objet actuel de son propos ne concerne pas ce débat-là. Il s’agit pour lui de tenter de répondre à la question de savoir si la philosophie, telle qu’elle est identifiée dans son lieu de naissance, telle qu’elle s’est développée suivant cette ligne originelle, présente encore aujourd’hui une raison d’être ? Dès l’origine,la philosophe ne s’est imposée aucune limite dans son champ de connaissance. Elle est volonté de savoir total. Elle n’entend pas se contenter de la simple description de ce qui apparaît ; elle veut trouver un fondement à ce apparaît. Sa préoccupation concernant les causes premières la conduit jusqu’aux frontières de la théologie.
La philosophie a désigné au départ la totalité des champs deconnaissance. C’est la discipline des disciplines. Cela ne veut pas dire qu’on n’ait pas, à cette époque, établi la différence entre la physique, la logique et la science des nombres. La philosophie ne s’est jamais véritablement détournée de l’action. Il est incontestable qu’il y a en elle un certain élitisme. Les autres sciences se sont émancipées. Par exemple, la psychologie, la sociologie,l’ethnologie, l’anthropologie, la politologie, comme le droit et l’économie ont échappé à l’autorité de la philosophie. La philosophie, entendue comme amour de la sagesse, n’a jamais eu un objet déterminé, au sens scientifique du terme. Elle semble avoir de tout temps une attitude particulière à l’égard du savoir, une exigence du savoir. Elle conserve toute sa raison d’être.
Chaque activité est...
tracking img