La philosophie du langage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'expression « philosophie analytique » désigne un mouvement philosophique qui se fonda dans un premier temps sur la nouvelle logique contemporaine, issu des travaux de Gottlob Frege et Bertrand Russell à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, pour éclairer les grandes questions philosophiques. Sa démarche s'appuie sur une approche analytique, et donc sur une analyse logique du langage,cherchant à mettre en évidence les erreurs de raisonnement qu'il peut induire, et viser ainsi à la clarification des idées et concepts.
La logique et la philosophie du langage furent les deux premiers et principaux domaines de la philosophie analytique. L'essor récent des sciences cognitives, de la philosophie de l'action, de la philosophie de l'esprit, ainsi que l'accroissement de l'attentionque portent les philosophes analytiques à la théorie de la décision, à la théorie des jeux et à la métaphysique ont remis en cause la prédominance des disciplines initiales, de telle sorte que depuis la seconde moitié du XXe siècle la philosophie analytique touche à tous les domaines classiques en philosophie. Il existe également une métaphysique analytique (Saul Kripke, David Lewis, Nathan Salmon,Peter van Inwagen) une théologie analytique (Alvin Plantinga, Richard Swinburne), ainsi qu'une tradition analytique en philosophie politique (par exemple John Rawls, Robert Nozick ou encore le marxisme analytique) et en philosophie morale.
La philosophie de type analytique est, depuis ces cinquante dernières années, une pensée active au niveau mondial, bien qu'elle soit assez peu présente enFrance. La philosophie analytique est cependant pratiquée au Collège de France avec les travaux de Jules Vuillemin, ou de Jacques Bouveresse.
Sommaire
[masquer]
• 1 Début de la philosophie analytique
• 2 La philosophie analytique
• 3 Le formalisme et le langage naturel
• 4 Le formalisme
o 4.1 Atomisme logique et langage idéal
o 4.2 Le Tractatus
• 5 Langage naturel
• 6 Philosophie del'esprit et sciences cognitives
• 7 Relations de la philosophie analytique et de la philosophie continentale
o 7.1 L'enseignement de la philosophie analytique à travers le monde
o 7.2 La clarté et la précision
• 8 Bibliographie
o 8.1 Textes principaux
o 8.2 Diverses études générales
• 9 Notes et références
• 10 Voir aussi
o 10.1 Tradition philosophique
o 10.2 Fondateurs
o10.3 Premiers développements logiques
o 10.4 Branches diverses
o 10.5 Institutions
• 11 Liens externes
o 11.1 Sites institutionnels
o 11.2 Articles sur la philosophie analytique
o 11.3 Sites spécialisés
o 11.4 Notes

Début de la philosophie analytique [modifier]
A l'origine, ce courant s'opposait principalement aux courants issus de l'Idéalisme allemand. La philosophie de laconnaissance et de la logique de Gottlob Frege s'opposait également à l'empirisme, au naturalisme et au psychologisme d'auteurs comme John Stuart Mill. Pour Bertrand Russell et pour le positivisme logique, l'analyse logique devait toutefois s'accompagner d'une méthode empiriste (même si Russell a continué à défendre une métaphysique réaliste).[réf. nécessaire]
On peut considérer que les premiersphilosophes analytiques furent Frege, Russell, George Edward Moore, puis Wittgenstein. Dans les années 1930, le Cercle de Vienne ainsi que le premier Wittgenstein (celui du Tractatus logico-philosophicus) ont mené une critique acerbe de la métaphysique, liée à leur propre philosophie du langage. En effet, ils considéraient que les énoncés de la métaphysique n'avaient pas de référent dans le monde réel,qu'ils ne dénotaient rien de déterminé, et étaient donc « vides de sens ». Le positivisme logique distinguait en effet entre les énoncés analytiques, vrais de par leur signification intrinsèque (par exemple, « les célibataires sont non mariés »); les énoncés synthétiques a posteriori, dont une vérification empirique est possible; enfin, les énoncés qui ne sont ni analytiques, ni synthétiques a...
tracking img