La philosophie est- elle un luxe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (832 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La philosophie est-elle un luxe ?

Luxe et philosophie, deux termes ayant un sens communs ou non ? Le concept de "luxe" sera ici sujet à l’analyse afin d’en déterminer sa signification et ainsi devoir s’il peut être associé à la philosophie. Cette réflexion nous amènera à définir l’utile et par le fait même, les fonctions de la philosophie qui apparaissent comme essentielles.
Il est possibled’affirmer, selon un certain point de vue, que luxe peut prendre le caractère de ce qui est coûteux, raffiné ou somptueux. Il est également possible de dire que l’existence nous confronte constammentà un questionnement, à certaines problématiques ou à des interrogations. Ainsi, elle engendre involontairement une réflexion philosophique minimale. D’ailleurs, comme l’a mentionné Heidegger, « C'estune existence banale et inauthentique que celle qui ne se met jamais en question.» Ceci renforcit l’idée qu’il est dans l’essence de l’homme d’user de sa raison. En conséquence, si naître est laseule condition nécessaire pour philosopher, alors ce n’est point coûteux, raffiné ou somptueux et ne correspond pas à un luxe.
Cependant, si l’on fait de la philosophie sa priorité ou son métier et quel’on choisit d’effectuer des études supérieures, il est bien évident que des dépenses considérables seront nécessaires. Le prestige associé à ses démarches pose alors la philosophie sur un piédestal,la rendant ainsi luxueuse. Néanmoins, cette situation est plus rare et nos moyens financiers ne nous empêchent habituellement pas d’avoir accès à la philosophie. La philosophie n’exige pas unbaccalauréat dans quelconque institutions de renommées, elle exige seulement l’école de la vie, l’adoption d’une perspective critique humaine permettant d’aiguiser sa pensée et de se réaliser.
D’un autrecôté, le luxe peut également être définit par «Ce que l’on se permet de manière exceptionnelle, ce que l’on se permet de faire en plus, pour le plaisir.» Notre société individualiste souvent axée...
tracking img