La philosophie a-t'elle encore sa place dans notre société

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6684 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
35
- PENSÉE PHILOSOPHIQUE SCIENCE DES TEXTES - CRÉATION ARTISTIQUE, SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MICHEL ESPAGNE
Président de la section

REMARQUES PRÉLIMINAIRES
Le problème des disciplines Une première remarque engage des problèmes de fond. Le cadre disciplinaire constitue, au moins en partie, c’est-à-dire non sans flottements de vocabulaire entre “discipline”, “sous-discipline”, “domaine”,“thématique” et “thème”, l’armature des questionnaires de conjoncture. En ce qui concerne la section 35, ce cadre est deux fois inadéquat. D’abord, en effet, notre section est riche de la complémentarité de plusieurs disciplines : elle constitue une partie de la recherche scientifique en sciences humaines et, en tant que telle, n’a pas à se plier aux impératifs disciplinaires issus, toutparticulièrement en France, de la préparation aux concours. Pour autant, entre des disciplines aussi autonomes et différenciées que, par exemple, l’histoire des sciences et la musicologie, entre lesquelles il peut certes y avoir convergence de méthode ou d’exigence, il n’y a, on le conçoit, pas nécessairement de thématique commune. De plus, et surtout, le cadre disciplinaire français est “mondialement”inadéquat et exceptionnel. Ainsi, aux États-Unis, la “littérature comparée” est
1

BARBARA CASSIN
Rapporteur Joël Biard Jean-Loup Bourget Alain Boutot Mireille Delbraccio Daniel Ferrer Jean Garapon Marie-Odile Goulet-Cazé Vincent Jezewski Jacqueline Lagrée-Deliau Jean-Maurice Le Gal Frank Lestringant Jean-François Maillard Jean-François Mattéi Philippe Ménard René Perennec Danièle Pistone PhilippeRégnier Philippe Roussin Yves Charles Zarka

RAPPORT DE CONJONCTURE 1996

le cadre normal de la philosophie non analytique, et, dans le monde anglo-saxon, “philosophie” veut dire “philosophie analytique”. La “théologie” est une discipline en Allemagne, et la littérature française, autonome chez nous, y est partie intégrante de la romanistique qui couvre toute l’Europe de souche latine. Lesétudes grecques ou germaniques se scindent rarement, comme en France, entre langue-littérature et philosophie. Enfin, il est peu de pays où culture scientifique et culture littéraire soient si prématurément séparées. Point de vue mondial et dispositif français C’est pourquoi il est particulièrement difficile pour notre section d’aborder la conjoncture du point de vue mondial sans tenir compte dudispositif français, de ses forces et de ses faiblesses. Du strict point de vue d’une observation de la conjoncture, on gagnerait sans doute à distinguer entre ce que les chercheurs français disent de la conjoncture mondiale, ce que les chercheurs étrangers disent de la conjoncture mondiale, ce que les chercheurs étrangers disent de la recherche française. Faute des analyses quantitatives et qualitativesindispensables, il ne peut s’agir, en l’état, que d’une enquête, à l’évidence très partielle, sur les contiguïtés dans nos domaines entre conjoncture mondiale et recherche française. Enjeux et politiques Ajoutons qu’il est particulièrement difficile, voire impossible, au moins dans les disciplines qui sont les nôtres, de faire objectivement la part entre les enjeux scientifiques et les politiquesscientifiques. Ainsi, au croisement de toutes les composantes de notre section, on trouvera par exemple le souci des corpus. Or une telle préoccupation, avec les mises en œuvre qu’elle implique et sur lesquelles nous reviendrons, est toujours perçue et analysée, dans la conjoncture mondiale précisément, à la fois comme un enjeu et comme une politique.
2

Méthode Nous avons choisi de mettre enlumière un petit nombre de convergences fortes, qui se sont imposées à nous lors des séances communes de réflexion consécutives au dépouillement des réponses aux questionnaires. Elles concernent d’abord des pôles thématiques fédérateurs d’intérêt, au croisement de plusieurs domaines. Il faut souligner que le premier, les aires culturelles, est une préoccupation commune à presque toutes les...
tracking img