La philosphie de john dewey

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document


Un des moyens d’évaluation consiste en un travail de réflexion sur un courant de pensées vu en classe et en lien avec l’apprentissage scolaire. Un recueil de textes est à ma disposition afin de m’aider à construire cette réflexion. Je dois également faire appel à mon sens critique pour me situer par rapport au courant choisi et pour en faire une évaluation critique tout en évitant de tomberdans le piège de la subjectivité pure et simple. Dans cette optique et appuyé par quelques références, le présent travail sera divisé en quatre parties : la présentation du courant de pensées choisi et du pourquoi de ce choix, les principes centraux de ce courant, ses conséquences sur le plan pratique ainsi qu’une prise de distance critique.

À quoi ai-je bien pu songer?
Au départ, je me suisdit qu’il serait plus simple de choisir le courant avec lequel je me sens le plus à l’aise, mais en y réfléchissant bien, j’ai réalisé que ce n’était pas une si bonne idée. Il m’a semblé peu intéressant de bâtir un travail de ce genre sur un sujet qui m’apparaît plutôt simple et facile à manier. Je me suis également dit qu’il serait plus avantageux de profiter de l’occasion pour approfondir mesconnaissances sur un courant qui me paraît moins accessible et plus complexe. À partir de cela, j’ai fait l’inventaire des courants qui, pour moi, étaient à un plus ou moins faible niveau de compréhension. J’ai alors remarqué que j’avais peu pris de notes sur un courant en particulier et que je n’avais aucuns souvenirs de mes lectures à ce propos. C’est donc ainsi que mon choix s’est arrêté sur lepragmatisme de John Dewey.

À quoi ça rime?
Depuis toujours, les élèves sont habitués à un enseignement traditionnel gravitant autour des cours magistraux, de la matière imposée et sans appel. On ne cherche pas à instruire et à aider au développement des élèves, mais plutôt à exiger d’eux qu’ils adoptent le point de vue, le programme et les méthodes de l’adulte avant même d’avoir atteint cestade. Il y a cependant un problème; les expériences de l’adulte sont différentes à un point tel de celles de l’enfant que ce dernier n’est presque pas ou pas du tout en mesure de participer de manière active à son éducation. Il est nécessaire de se demander comment un enfant qui n’a pratiquement rien vécu ou connu peut saisir les enseignements, basés sur le désir de le voir progresser vers l’âgeadulte, qui lui sont transmis. De plus, on ne mise que sur l’enseignement statique, la transmission des savoirs ce qui se heurte à une société constamment en demande de changements, d’évolution. Dewey a cerné ce qui lui semblait fautif dans l’enseignement traditionnel pour y opposer les principes de base de sa propre vision de l’enseignement, ce qu’il appellera l’éducation progressive. L’éducationprogressive de John Dewey repose sur cinq aspects qui seront examinés dans les prochaines lignes.

L’éducation progressive : philosophie de la continuité expérientielle;

Ce que sous-entend ici le principe de continuité expérientielle est le fait que l’enfant n’est plus que l’auditeur de son éducation, mais qu’il devient l’acteur de celle-ci. Ne se contentant plus d’appliquer les règles que sonmaître aura jugées efficace, l’enfant vivra des expériences selon les besoins de sa personnalité et qu’il sera alors à même de juger de l’efficacité de ses règles. Le principe de continuité implique également que chaque expérience vécue par un sujet affecte les suivantes et modifie l’ensemble de ce qu’était le sujet avant celle-ci (RÉFÉRENCE). Il signifie aussi que chaque expérience dépend desexpériences antérieures et joue un rôle quant à la qualité des expériences ultérieures (RÉFÉRENCE). En ce sens, le maître doit joue un rôle directif dans l’expérience de l’enfant afin que la continuité ne devienne un obstacle et que ce dernier puisse s’en servir de manière positive. La difficulté qui se présente au maître devient le fait qu’il doit tenir compte des conditions de l’expérience de...
tracking img