La phisiologie sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La physiologie sociale
La physiologie sociale est en réalité l’ancêtre de la sociologie. Dans ce texte St Simon tente de nous expliquer à quoi sert laphysiologie sociale, quel est son but ?
Selon lui, la physiologie se compose de tous les faits qui se passent chez les êtres organisés. Elle permet d’examinerl’influence des agents extérieurs sur l’organisation. Pour cela, la physiologie est composée de multitudes parties qui contribuent différemment à la marched’ensemble. Par exemple, c’est une science qui s’appuie sur de nombreuses autres sciences, elles utilisent des connaissances dans beaucoup de domaines, comme ledomaine de la biologie, de la chimie, de la politique…
Pour St Simon la physiologie sert à repérer ce qui est utile pour le fonctionnement de la société etce qui ne sert à rien. C’est un en quelques sorte un humaniste et un idéaliste car selon lui, avec de l’égard pour les plus pauvres, le commerce etl’industrie, la société entière pourrait aller mieux.
La physiologie est donc un ancêtre de la sociologie. Ici on retrouve un peu l’idée notamment vu chez Durkheimd’une société vu comme un organisme, où tout est plus ou moins dépendant, mais la marche de l’ensemble dépend de la marche de chacun. On retrouve l’idéeégalement que la sociologie n’est pas une science à part entière, pour se construire elle a besoin d’échanger, de puiser dans d’autres domaines comme l’histoire,l’économie, la politique. Aucune science ne peut être vraiment indépendante, elle s’inspire toutes les unes des autres, et se nourrissent mutuellement.
tracking img