La phobie scolaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4709 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
J’ai effectué mon stage avec une Conseillère Principale d’Education, dans collège-lycée. Une CPE est une personne qui fait partie de la direction, mais qui est en lien avec tous les acteurs de la vie scolaire (professeurs, élèves, direction, parents, administration…). Elle est le lien entre tous ces acteurs afin de mener à bien les projets éducatifs et de faire appliquer le règlement del’établissement. Elle est donc amenée à être en relation avec les élèves pour leur rappeler le règlement et poser des sanctions. La CPE que j’ai suivie travaillait énormément dans son bureau, le Bureau de Vie Scolaire où tout le monde peut s’entretenir avec elle.

I Description

La CPE a été prévenue par un surveillant d’une altercation entre deux collégiens au self. L’élève Y a dit à l’élève X :« Pisses sur ta mère !». L’élève insulté n’a pas répondu mais est parti énervé. Il se trouve que cet élève a des problèmes de comportement. A la moindre insulte ou à chaque fois qu’il se sent offensé, il frappe les personnes, qui selon lui, lui veulent du mal. La CPE l’a déjà reçu dans son bureau et lui a demandé de se mettre à l’écart dès qu’il sent qu’il s’énerve. Ensuite, il peut venir lui parlers’il le souhaite.
Après le repas X est venu prévenir la CPE qu’il avait réussi à se contrôler. Le surveillant présent au self au moment de l’incident n’est pas intervenu, car la scène s’est déroulée trop rapidement, mais il en a parlé à la CPE. Elle les convoque alors tous les deux à la récréation de l’après midi. Ils ont été appelés au micro qui donne sur la cour.
Je vais tenter dedécrire la scène même si je sais que je ne peux être totalement objective car il y a quatre subjectivités dans la scène. Celle de chaque élève, celle de la CPE et la mienne. Donc même si je veux retranscrire au mieux ce que j’ai observé, je ne serai pas totalement neutre.

La CPE est assise derrière son bureau. Les deux élèves se trouvent derrière la porte et frappent. Elle leur dit d’entrer.X rentre (celui qui s’est fait insulter) puis Y. Y regarde par terre et X regarde la CPE. Ils semblent tous deux très gênés. La CPE leur dit : « Vous sortez et vous entrez poliment ! ». Ils ressortent, refrappent, elle leur dit d’entrer. Ils entrent, les deux lui disent bonjour et me regardent du coin de l’œil (je suis installée à leur droite, à côté du bureau). Elle leur dit : « Asseyez-vous.».Elle remarque que Y a chewing gum à la bouche. Elle lui dit : « Tu jettes ton chewing gum ! ». Elle ajoute en haussant la voix : « Non mais tu ne connais pas la politesse ? Il va falloir que tu sortes combien de fois avant d’avoir un comportement décent ? ». Y lui répond : « Excusez-moi ». Là, elle s’avance vers son bureau et pose ses avant bras dessus. Elle les regarde à tour de rôle, tourne latête et dit : « Alors X, que s’est il passé au self ? ». X baisse la tête et déclare : « Ben, j’ai bousculé Y sans faire exprès et puis il m’a dit « Pisses sur ta mère » …». Y ne laisse pas X finir sa phrase et le coupe en disant : « Arrêtes tu m’as carrément fait mal ! ». Avant qu’il est eu le temps de finir sa phrase la CPE le regarde en haussant de nouveau le ton et lui dit : « Ca te dérangequ’il finisse sa phrase ? Tu te prends pour qui ? Ici c’est qui, qui donne la parole ? ». Tout en regardant le sol, il lui dit : « Vous». Elle reprends : « Donc, tu l’écoutes et quand je te donnerai la parole, c’est lui qui t’écoutera. ». « Continues X ». X explique qu’il n’a rien à ajouter, à part qu’il est parti quand il s’est fait insulter, car il sentait qu’il allait devenir violent. La CPE regardeson ordinateur en soulevant les sourcils. Je l’ai ressenti, comme si elle voulait montrer aux élèves que ce qui venait de se passer était vraiment très puéril. Puis, elle se recule dans son fauteuil et dit à Y : « Bon, tu en dis quoi maintenant que tu as la parole ? ». Y dit en regardant de nouveau le sol : « Ben… ». La CPE lui dit rapidement et sèchement : « J’aimerai que tu me...
tracking img