La phrase exclamative

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1372 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PHRASE EXCLAMATIVE
La ph. excl. exprime la réaction affective du sujet parlant à l’égard du contenu de son énoncé. Les énoncés exclam. peuvent être rapprochés aux types déclaratifs, auxquels ils rajoutent l’affectivité sans que la structure syntaxique change nécessairement, ou aux types interr., avec lesquels ils partagent certaines caractéristiques (inversion du S, mots interrog. ouexclamatifs).
La phrase exclamative exprime la fonction expressive (ou émotive) du langage
L’état affectif que la phrase exclamative peut exprimer est:
1.l’admiration, le contentement, la joie:
Ce qu’il est beau, ce tableau! Ah, il vient enfin!
2.l’étonnement:
Vous ici! Mais ce n’est pas possible!
3.le regret, la tristesse, la déception:
Quel dommage! Il ne vient plus!
4.le souhait, ledésir:
Pourvu que ça dure! Ah, s’il pouvait réussir!
5.l’indignation, la protestation:
Moi, mentir! Lui, avoir trahi!
6.le mépris:
Qu’il est bête! Ah, le lâche!
Une même ph.: Il pleut! peut exprimer de nombreuses nuances affectives: colère, joie, tristesse
Sémantiquement, les énoncés excl. expriment un haut degré dans l’ordre de la quantité ou de la qualité (Milner, cité par Riegel):Comme elle a grandi! Que c’est beau! Tu m’as fait une peur!
L’intonation de la ph. excl. est montante ou descendante; la note mélodique commence ou finit souvent sur une note élevée, qui met en valeur le terme sur lequel porte l’exclamation.
Le prof part! (joie, montante); Ah, il arrive! (déception, descendante)
Les gestes, la mimique sont des procédés extraling. qui renforcent un énoncéexcl., qu’on rencontre d’ailleurs beaucoup plus souvent à l’oral qu’ à l’écrit.
L’accent expressif sur une syllabe peut apparaître aussi:
C’est FOrmidable! EXtraordinnaire!
La ponctuation : -point d’exclamation ; -points de suspension: Ah, s’il venait...
-point d’interrogation: Comment! Vous êtes partis tous seuls?
STRUCTURE DE LA PHRASE EXCLAMATIVE
1). Phrase exclamative sans motexclamatif - l’exclamation porte sur l’ensemble de la phrase
1a). Exclamation marquée par l’intonation seulement -ordre S-V
Il est riche! Il a encore oublié son parapluie dans le métro !
Il était drôlement chouette, Fil de Fer ! (Robert Sabatier)
phrase exclamative incomplète:
Tu m’as fait une peur! Il est d’une intelligence!/incompatibilité du déterminant un(e) avec un subst : non-comptableseul [compl =une telle peur, une telle intelligence]
Elle est si jolie! /absence d’une subordonnée de conséquence
S’il faisait beau! (absence de la principale pour la subordonnée hypothétique
phrase nominale:
L’imbécile! Un scandale, un vrai scandale, monsieur!^
Encore un alcoolique ! Alcoolique toi-même ! (Robert Sabatier)
1b). Exclamation avec inversion du sujet: ordre V-S
Est-ellebête! Est-il impertinent! Est-ce possible! Cette vue n’est-elle pas magnifique!
Un homme qui vous fait ça, faut-il qu-il vous aime ! (Robert Sabatier)
Est-il pas drôle ! -la négation ; le parler quotidien - Culioli
-inversion complexe Est-elle jolie, cette fillette !
-ce procédé est limité aux phrases attributives, parce qu’il n’y a pas de terme exclamatif
2).phrase exclamative avec motexclamatif - l’exclamation porte sur un élément de la phrase, qui peut être complète ou incomplète
les marqueurs exclamatifs:
a)-l’adv. que(+ de +nom), +adjectif, + adverbe
Que de fleurs (tu as achetées)! Que d’occasions perdues ! Que les crépuscules sont beaux!
Qu’elle est bête! Qu’il marche vite !
Que peut être renforcé par la forme négative et l’inversion du S
Que de précautionsn’a-t-il pas prises !
b) –l’adv. combien+ (+ de +nom), +adjectif,+ adverbe
Combien la nuit est profonde!
Combien d’étudiants ont manqué la semaine passée !

c)-l’adverbe comme + adjectif, verbe, adverbe
Comme elle est forte! Comme le temps passe! Comme le temps passe vite!
-comme exclamatif est remplacé par comment dans l’interrogation
d)-l’adjectif quel+subst
Quelles jolies fleurs (...
tracking img