La picardie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier de géographie :

La Picardie

Est-ce que l'image de la Picardie donnée par Kamini est vraie ?

Sommaire :

Qu'est ce que la Picardie ?

Sa géographie : ses limites, sa situation...

Son histoire : étymologie du mot « picard », régions traversées par des conflits mondiaux...

La population picarde

Les caractéristiques de cette population : nombre enfonction des départements, des villes...

Les évolutions : les résultats scolaires, taux de chômage...

Une région organisée et prévoyante

L'économie picarde : liée à ses faiblesses, à ses potentialités...

Les grandes entreprises qui se situes en Picardie : la SNCF, Goodyear...

La Picardie anticipe son avenir : 3 débats importants en attente

Qu'est ce que laPicardie ?

Sa géographie : ses limites, sa situation... (voir schémas et carte)

La Picardie est une région située au nord de la France, composée de 3 départements différents.
Premièrement l'Aisne (02), qui a pour chef-lieux la ville de Laon et ses villes principales mis à part Laon sont Saint-Quentin, Soissons, Château-Thierry, Tergnier, Chauny, Hirson, Villers-Cotterêts, La Fère, Vervins.Le second département de la Picardie est l'Oise (60), avec Beauvais comme chef-lieux et Creil, Compiègne, Méru, Senlis, Chantilly, Crépy-en-Valois, Nogent-sur-Oise, Noyon, Montataire, Clermont, Chambly, Gouvieux et Lamorlaye sont des villes principales de ce département. Ayant une densité de 139 habitants/km² sur une superficie de 5 860 km², l'Oise a une population d'environ 816 000 habitants.La Somme (80) est le troisième et dernier département qui composent la Picardie. La ville d'Amiens est le chef-lieux de ce département et de plus la préfecture de la Picardie, et les villes principales de la Somme sont Abbeville, Ablaincourt-Pressoir, Acheux-en-Amiénois, Acheux-en-Vimeu, Agenville, Agenvillers, Aigneville, Ailly-le-Haut-Clocher, Ailly-sur-Noye, Ailly-sur-Somme, Albert, Grivesnes,Hescamps, Vitz-sur-Authie. Dans ce département, il y a environ 564 000 habitants étalés sur 6 170 km² de superficie, soit une densité de 91 habitants/km². Plus généralement, la Picardie a une superficie de 19 339 km² et une densité de 97 habitants/km².
De plus, la région picarde a pour régions limitrophes le Nord-Pas-de-Calais au nord, la Haute-Normandie à l'ouest, l'Île-de-France au sud et laChampagne-Ardenne à l'est.

Son histoire : étymologie du mot « picard », régions traversées par des conflits mondiaux...

La Picardie n'a pas toujours était française, en effet au troisième siècle avant JC, celle-ci était contrôlée par les belges. Ce n'est que en 873 au traité de Verdun qu'elle deviendra française.
La première œuvre portant sur le territoire de la Picardie fut écrit parBarthélémy, anglais qui étudia dans les environs de Paris entre les années 1220 et 1230. Déjà à l'époque, les villes de Beauvais, Amiens et Arras en font partis avec les villes de Thérouanne et Tournai, aujourd'hui en Belgique, car la Picardie s'étendait depuis le Rhin jusqu'à l'océan atlantique. Elle est séparée en deux partis, une Picardie haute à la limite de la France, ainsi qu'une bassecomprenant le Bradant et la Flandre. Il est écrit dans les notes de Barthélémy l'Anglais que les habitants de cette région parle une langue plus rude que celle des autres nations de France qui donnera plus tard « le picard ».
Le terme « picard » est utilisé par Matthieu Paris dans son œuvre Chronica Maiora, il qualifie les étudiants venus de la « région voisine de la Flandre » (en picard le terme« picard » signifie piocheur). A cette époque les parisiens nommés « piocheurs » les agriculteurs vivant au nord des forêts du Senlisis et du Valois, tandis que les habitants du nord nommé « picards » toutes les personnes ne parlant pas le flamand. Ce mot perdura au fur et à mesure à cause du caractère dit « tête de pioche » des picards dans leur attachement aux libertés communales.
La devise de la...
tracking img