La place de l'agriculture dans le territoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UCP 2 – Le territoire

Sommaire

I/ Le territoire
Les caractéristiques du territoire
1. Définissez l'espace du territoire
2. Identifiez les principaux éléments clefs ou indicateurs descriptifs du territoire
3. Identifiez les principales mesures locales présentes sur le territoire

Les acteurs du territoire
1. Identifiez les acteurs (3 au moins dont 1 organisationProfessionnelle Agricole)
2. Donnez leur rôle, mission et secteurs concernés.

Analysez la place de l'agriculture dans le territoire
1. Caractériser la place de l'agriculture dans le territoire
2. Citez 1 interaction positive et négative en relation avec les autres composantes du territoire.
3. Identifiez les principaux freins et leviers au développement de l’activitéagricole au sein du territoire

II/ Le projet de développement local
1. présentez les principales orientations du projet
2. repérage des problématiques locales, des enjeux et des pistes d’évolution
3. mise en évidence des interactions entre les acteurs : stratégies, divergences et coopérations
4. identification des forces et des faiblesses du territoire par rapport au projet

III/ Laplace de l'agriculture dans le projet
1. identifiez les liens entre le projet et un secteur de production agricole donné
2. mesurez l’implication des exploitations dans ce projet (moyens d’action, rôle des exploitants, intérêts et enjeux pour l’agriculture et le territoire ….)

I/ Le territoire

Les caractéristiques du territoire

Au 1er janvier 2007, on comptait 363 pays dont 336reconnus et 27 en projet. Ils couvrent plus des trois-quarts du territoire national et rassemblent près de la moitié de la population. L’Ariège est entièrement couverte par des démarches de Pays.

Ainsi, quatre Pays sont présents dans le département :
• Pays Couserans,
• Pays des Pyrénées Cathares,
• Pays de Foix Haute-Ariège,
• Pays des Portes d’Ariège-Pyrénées.

[pic]

La notion depays a été réaffirmée en 1995 par la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement du Territoire puis complétée en 1999 dans sa définition et sa vocation, par la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement Durable du Territoire (LOADDT), dite loi Voynet.

Selon la loi, le Pays est un espace caractérisé par une cohésion géographique, économique, culturelle ou sociale. Lapertinence du périmètre du Pays est appréciée par rapport à la notion socio-économique de bassin d’emploi, le Pays ayant vocation à être un espace de solidarités réciproques entre espaces ruraux et urbains.

De plus, le Pays encourage les démarches de concertation et de coordination ; insiste sur les impératifs de transversalité et de contractualisation (Contrat de Projets Etat-Région2007-2013) ; affirme les principes de stratégie à long terme (charte) et de développement durable. Le Pays est porteur d’une valeur ajoutée par rapport aux autres cadres de coopération locale en raison de ses missions de prospective et de développement de projets à l’échelle d’un large territoire.
Les Pays ont un rôle fédérateur, ils constituent un bon niveau de coordination et d’impulsion pourélaborer et conduire une stratégie de développement territorial. Ils approchent les enjeux de territoire de façon transversale, la difficulté étant alors leur vocation d’ensemblier territorial avec une telle complexité de dispositifs, d’outils et d’acteurs.

Le territoire étudié sera celui du Pays des Portes d’Ariège-Pyrénées qui fédère 62 communes situées au nord du département de l’Ariège, aucontact de l’Aude et de la Haute-Garonne.

Ce territoire se caractérise par un triangle Pamiers-Saverdun-Mazères, zone urbanisée et structurée autour d’infrastructures majeures (RN 20 et A 66) permettant un dynamisme économique marqué, et par les deux vallées de l’Arize et de la Lèze où l’économie est à dominante agricole et artisanale.

Le Pays des Portes d’Ariège-Pyrénées se...
tracking img