La place du sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1464 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comité Régional Olympique et Sportif de Martinique

Profession Sport Animation Martinique

Sport et insertion sociale et professionnelle
28 octobre 2006, Fort de France,

Emmanuel BAYLE, Maître de Conférences Université Lyon I

Proposé par

Plan
• Introduction • I. Les actions « d’insertion » par le sport • II. Les systèmes de financement des projets et des emplois • Conclusion Poids économique, social et politique du mouvement sportif • Le bénévolat : une autre façon d’entreprendre … « se sentir utile à la société » (81% INSEE 2003)
• 3.5 millions de bénévoles (equiv. 300 000 ETP) dont 1.5 millions de dirigeants • 15.1 millions de licences dans 176 000 clubs • 105 000 emplois (temps plein)…

Le sport un moyen pour résoudre les problèmes de la société ? - Bien être- Education
- Emploi - Lien social - Lien identitaire - Notoriété et image des territoires - Aménagement du territoire - Santé …
=> +

que des médailles !!!

=> Dimension transversale peu ou pas assez valorisée dans les projets

I. Les actions insertions par le sport

1. Historique et définition 2- Le mouvement sportif n’est plus seul… 3- Objectifs et exemples d’action 4- Effetsrecherchés

1- Historique
• La problématique de la prévention et de l’insertion sociale par le sport apparaît en France au début des années 1980. • Les émeutes urbaines, plus généralement les difficultés sociales et économiques, et leur traitement médiatique induisent une véritable "obligation de faire" pour les responsables.

1- Définition
• «Actions de prévention et d’insertion par le sport»• Milliers de projets locaux qui se sont autolabellisés "socio-sportifs", "d’intégration", "d’insertion", "de prévention", "de socialisation", "d’éducation"… par le sport.

Insertion au cœur du projet du mouvement sportif et olympique

• L’éthique sportive et les valeurs du sport :
Emulation, fair-play, acceptation de la règle sportive, apprentissage de la vie collective, acceptation de ladéfaite, respect de soi et des autres (...)

• le club un lieu "naturel" d'insertion ?
• Mais l’idéologie historique du sport ne suffit plus …(forte concentration des moyens sur le SHN … nouveaux enjeux : développement durable )

2- Le mouvement sportif n’est plus le seul…
• • • • • l’Etat et les collectivités territoriales, les municipalités, les centres sociaux, les fédérations d’éducationpopulaire, les associations de quartier, de jeunes, de femmes Initiatives internationales/nationales des sportifs (« fête le mur ») et locales (aides au projet)

• Pas les mêmes cultures et valeurs que le mouvement sportif…

• CONCURRENCE OU/ET PARTENARIAT ?

2- Nombreux objectifs opérationnels • Agir contre les processus de marginalisation (la
disqualification sociale, la dépendance etla rupture)

• Gérer les tensions sociales (exclusion, violences,
consumérisme dans lesquels disparaissent l’ouverture aux autres et la compréhension de l’indissociabilité des droits et des devoirs....)

• Répondre aux "nouvelles demandes des jeunes" (pratique de loisirs et réponse à des agressions
contre des équipements ou des pratiquants…)

3- Des projets au positionnement très variable• « Basket en liberté » ; • « Sport en filles » ; • « Animation socio-éducative de proximité » (sport et vacances) … Entre le "sport pour tous" (égalité républicaine, mixité sociale, culturelle… religieuse) et "discrimination positive " (jeunes, femmes, quartiers sensibles, territoires défavorisés…)

Des projets au positionnement très variable
• Le réseau des "agents de développement pourl'insertion par le sport" créé par le CNOSF, mais financé par l'Etat et par EDF... • Convention d’insertion professionnelles des sportifs de haut-niveau : accompagner et l’insertion socio-professionnelle des SHN (pas que les médailles !!!)

4- types d’effets recherchés
• 1- Construction et de responsabilisation personnelle
• • • • • La capacité de projection et d’effort ; La construction...
tracking img