La poésie passe-t-elle essentiellement par les jeux avec les mots et le langage ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (474 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La poésie passe-t-elle essentiellement par les jeux avec les mots et le langage ? Vous répondrez à cette question en un développement composé, en vous appuyant sur les textes du corpus, les textesque vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

I. La poésie joue avec la langage.
• Refus des règles ordinaires de l’expression quotidienne ; détournement des lois du langagesocial.
• Aspect ludique des exemples proposés dans le corpus (Max Jacob, Desnos, Obaldia, Queneau).
• La poésie par ses jeux sur le langage peut apparaître comme une ornementation ou un écart face aulangage quotidien.
• Le poète apparaît comme un technicien jouant gratuitement avec le langage.
• Mais tout jeu de mots, toute recherche formelle ne mènent pas nécessairement à la poésie ; lapublicité, le slogan, le langage quotidien travaillent également l’euphonie, le rythme, l’image.

Dans bon nombre de cas évoqués la poésie se définit essentiellement par son aspect ludique ; le jeu surle langage est-il liberté prise avec le langage ou affirmation de nouvelles contraintes linguistiques ?

II. La poésie travaille sur le langage et émet de nouvelles contraintes.
• Le langagepoétique n’est pas simple jeu, il « cède l’initiative aux mots » (Mallarmé, Crise du vers). Ainsi le poète ne va pas rechercher un sens préexistant ; il n’est pas celui qui pense, mais celui à qui s’imposele langage.
• La poésie se fonde sur des recherches autour des rimes et des jeux phoniques.
• La poésie est travail sur les jeux métriques et rythmiques.
• La poésie engage un usage particulierdu mot : recherches lexicales, images.
• La poésie peut s’inscrire dans l’observation de règles formelles - voir l’exemple fertile du sonnet - règles qui ont nourri son histoire ; « nul n’est poètesans art » (Du Bellay).

Exemples divers : les Rhétoriqueurs, la Pléiade, les recherches formelles des classiques sur le beau vers. La poésie n’est pas seulement élaboration ludique ou formelle,...