La poesie et les sentimens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (780 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La poésie est souvent considérée comme le moyen d'expression privilégié des sentiments. Pensez-vous que ce soit la seule fonction ?

Plan :

I. La poésie comme moyen privilégié de l’expressiondes sentiments
II. Mais pas seulement...
III. La poésie comme dépassement

Idées principales à développer :

I. La poésie comme moyen privilégié de l’expression des sentiments

1. La poésieromantique

La poésie est avant tout un langage. De là à y voir une façon d’y exprimer ses sentiments profonds, il n’y a qu’un pas.
D’ailleurs, pour les classiques et les romantiques, le langagepoétique est le véhicule d’un sentiment ou d’une pensée, et il prend la forme de l’effusion ou du discours.

Rousseau s’est par exemple imposé comme un excellent précurseur en imposant sa prose poétique,son lyrisme passionné, ses épanchements rêveurs signalés par « un vide inexplicable que rien n’aurait pu remplir ».

Le chef de file des romantiques (Chateaubriand) fournit également un bel exemplede la poésie mise au service de l’expression des sentiments avec René, œuvre qui sera bientôt le point central du cliché romantique le mieux connu : « le mal du siècle ». On y retrouve notammentl’expression d’une foi qui met mieux en évidence l’exaltation du sentiment poétique.

Conseil : choisissez quelques lignes de René (vous trouverez des passages complets sur internet) pour appuyer votreargument.

2. La leçon de Victor Hugo

Même si Hugo n’est pas un romantique, il a écrit de merveilleuses œuvres dont un poème dédié à sa fille.

Conseil : citez quelques lignes de ce poème pourmontrer qu’il fait passer des sentiments intimes qu’il aurait été probablement plus difficile de faire passer à travers un simple texte. Il faut concevoir les beautés et l’harmonie poétiques comme lemiroir de l’âme.

3. L’appel de Lamartine

Lamartine appelle à une forme d’effusion lyrique qui mettrait l’âme à nu (il appelle ainsi à une poésie « intime surtout, personnelle »). Cette poésie...
tracking img