La politesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1683 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
G Travail de préparation
À PROPOS DU DOSSIER

Ce dossier confronte des points de vue opposés ou nuancés sur la politesse au cours d'une vaste période puisque le document le plus ancien remonte à 1666. Il s'agit d'un extrait du Misanthrope de Molière opposant dans la célèbre scène 1 de l'acte I, l'honnête homme Philinte, mondain sans excès, au tenant de la vérité à tout prix, Alceste, qui ygagne le qualificatif de misanthrope. Dans une caricature de 1845, Professeurs et moutards, Daumier illustre avec humour cette opposition entre la fausseté des illusions d'un enseignant et la réalité des manières des élèves éclairant la nature des relations maître-disciple. Henri Bergson, dans un discours de distribution des prix intitulé « La politesse », expose avec subtilité les deux types depolitesse, de manière et d'esprit, qui devraient être pratiqués. Ce texte sera le plus difficile à rattacher car sa problématique se distingue de celle de l'ensemble du dossier. Quant aux deux textes contemporains, « De la politesse » d'Anne Debarède (1993) et «Manières de table» de Claude Zaïdman (1991), ils analysent l'évolution des formes de la politesse et de leur transmission par les parents dansla période actuelle. La première, en plus d'un constat critique, propose des solutions et défend les vertus éducatives et sociales des bonnes manières.

PLAN DE S Y N T H E S E

Introduction > I. Les fonctions de la politesse. A. Culturelle (Zaidman). B. Psychologique (Debarède, Bergson, Molière). C. Intellectuelle {Debarède, Bergson). D. Sociale (Molière, Debarède). > II. Du refus de lapolitesse à une définition plus nuancée. A. L'opposition : 1. l'hypocrisie des bonnes manières (Molière, Bergson, Debarède, Daumîer); 2. leur manque d'équité (Molière, Bergson). B. La nuance : 1. les difficultés et imprécisions d'une nouvelle définition (Debarède, Zaidman); 2. les justifications de la nature et de la raison (Zaîdman).

> III. Les méthodes d'apprentissage de la politesse. A. Ledressage à l'ancienne {Debarède, Daumier). B. La réaction et le laxisme : une éducation incohérente (Debarède). C. La négociation (Zaidman). D. L'exemple parental et la répétition (Debarède).

G Corrigé
SYNTHESE OBJECTIVE

Attention ! Les indications entre crochets ne sont qu'une aide à votre lecture et ne doivent pas figurer dans votre rédaction, [Introduction! Entre l'art de vivre et le codesocial rigide et arbitraire, la politesse revêt des aspects divers et parfois contradictoires. En 1666, Molière a créé dans sa comédie Le Misanthrope le type du personnage résolument hostile aux conventions mondaines au nom d'un principe plus élevé : l'authenticité. Daumier, en 1845, met en scène dans une caricature, Professeurs et moutards, cette même opposition de l'apparence illusoire desrelations de politesse et de la réalité des rapports humains. Dans la période contemporaine, dans un article intitulé « De la politesse », extrait du Monde de l'éducation de janvier 1993, Anne Debarède relève dans nombre de familles ce refus de transmettre un code factice de politesse, mais elle prend résolument position contre ce type de comportement éducatif et défend les bonnes manières tout comme lephilosophe Bergson le faisait, en 1885, dans un discours de distribution des prix, intitulé « La politesse», où il célébrait les vertus de celle-ci. Dans un numéro de février 1991 de la revue Autrement consacré aux « Manières de table », Claude Zaidman fait le constat objectif des pratiques de civilité dans le monde contemporain.

Après avoir envisagé les différentes fonctions de la politesse,on présentera les attitudes qui opposent les tenants de la nature authentique aux bonnes manières qu'ils jugent arbitraires et hypocrites puis on verra comment les modes de transmission de la civilité ont évolué.

[i. Les fonctions de la politesse]
La politesse remplit différentes fonctions, d'ordre culturel, psychologique, intellectuel et social.

[A. Fonction culturelle]
II semble que...
tracking img