La politique est-elle l'affaire de tous ? (sujet philo terminale l)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2071 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis sa naissance l'Homme est apte à réfléchir et ainsi à penser sur le monde qui l'entoure et sur sa propre existence. Exposé à la société et ses institutions, il est à tout moment influencé par l'autre. Pour penser par soi-même, faut-il oublier le point de vue des autres ?
Penser est une activité spirituelle tournée volontairement vers la réflexion et la connaissance. Notre pensée suit uncheminement pour élaborer un système d'idées et de concepts généraux. Penser apparaît donc comme une activité solitaire où seule notre capacité de raisonnement entre en jeu.
Cependant penser reflète aussi une sagesse intellectuelle avec laquelle il ne faut pas oublier que si le point de vue des autres existe, ce n'est pas pour nous concurrencer mais pour éclairer notre cheminement de réflexionpersonnelle. Le point de vue des autres serait alors une source d'informations qui permettrait de forger notre pensée.
Peut-on admettre que penser s'active nécessairement aux dépends d'autrui alors même que par essence, penser naît d'une volonté de soi à s'interroger ?
Platon dit que penser est un "dialogue intérieur de l'âme avec elle-même". Penser serait alors s'isoler ? Ou bien penserest-ce entretenir un rapport avec les autres ? N'y aurait-t-il pas possibilité de concilier l'un et l'autre ?

Penser seul est une activité possible. Selon Platon, cet échange en dia (deux) – logue (logos, la parole) serait entre sa propre âme et soi. L'âme serait-elle l'esprit ? la conscience ? Ce souffle (du grec anemos) qui désigne le principe de l'activité consciente de l'homme et de façon pluslarge le principe de vie de tout être vivant ou animé. Mais cette activité intérieure demande une grande maîtrise car notre esprit est en permanence traversé par le point de vue des autres qu'on le veuille ou non. Penser est donc avant tout un apprentissage qui consiste à épurer notre esprit et à revenir à la spontanéité de notre réflexion : une pensée "sauvage". L'Homme est apte à réfléchir(qualité innée), penser est alors un réapprentissage de soi qui vise à rechercher notre essence spirituelle. Penser naît d'une volonté qui nous tourne vers une réflexion personnelle ; on utilise donc notre propre raison et donnons ainsi une certaine singularité à notre pensée. Si penser est une activité purement solitaire nos connaissances et nos idées naissent alors de nos sensations et de notre vécu.Cependant le déterminisme du milieu nous empêche de retrouver une pensée virginale, et oriente notre cheminement de réflexion vers nos centres d'intérêts sur lesquels ce sont forgés nos valeurs. Penser est alors pratiquer nos choix et nos valeurs pour se connaître soi-même au plus profond : le "connais-toi toi-même" de Socrate. Notre cheminement s'appuie donc sur nos expériences et des faits quiconstituent un système d'idées personnel soumis à nos sens.
Cette pensée singulière s'inscrit dans l'expérience du cogito (du latin, "penser") de Descartes. C'est une action en soi qui lie la pensée à la conscience de façon à saisir le plus subjectif en soi. Cette expérience individuelle démontre que notre pensée la plus subjective arrive à une certitude absolue qui révèle une vérité objective.Et ainsi nous arrivons à la conclusion que parce que nous pensons alors nous existons. Cette affirmation posée, Descartes nous dit que cette pensée solitaire est tout à fait envisageable et qu'elle est même primordiale pour exister.
Penser seul se limiterait alors à la seule découverte de soi ou à une vérité, certes objective mais qui n'a de sens que dans notre subjectivité. Socrate cherchaitlui aussi à atteindre une vérité. Se donnant le rôle de maître il ne cherchait pas à imposer ses idées à ses élèves mais à les conduire par une série de questions, à "accoucher" eux-mêmes des vérités qu'ils portaient en eux sans le savoir. Cette méthode appelée maïeutique (du grec maieutiké, l'art de faire accoucher les esprits) est alors un éclairage dans notre démarche de réflexion qui reste...
tracking img