La politique produit dans le secteur bancaire marocain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 83 (20743 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Introduction générale……………………………………………………………………………………2

Chapitre 1 : Les spécificités de la démarche marketing bancaire……………………………5

Section 1 : Les spécificités du marketing bancaire…………………………………………………………...7
1. Les caractéristiques du service bancaire………………………………………………………………………….…..7
2. Les effets relatifs au servicebancaire………………………………………………………………………………….10

Section 2 : La démarche du marketing bancaire……………………………………………………………..14
1. La politique produit et la politique prix bancaire ………………………………………………………………….14
2. La politique communication et la politique distribution bancaire……………………………….………..16

Chapitre 2 : Le service bancaire : typologie et satisfaction de la clientèle bancaire…………….20

Section 1 : Les typologies de la politiqueproduit…………………………………………………………….….22
1. La politique de marque…………………………………………………………………………………………………….…….22
2. La politique de gamme……………………………………………………………………………………………………….…..23
.
Section 2 : Le comportement et la satisfaction de la clientèle bancaire………………………….25
2.1 Le comportement du consommateur bancaire…………………………………………………………………….25
2.2 La satisfaction du consommateurbancaire…………………………………………………………………………28

Chapitre 3 : La politique produit au sein du groupe banques populaires………………………………...33

Section 1 : La politique marketing du groupe banques populaire………………………………………34
1. La politique de prix et la politique de produit ……………………………………………………………………...34
2. La politique de distribution et la politique decommunication……………………………………………...37

Section 2 : Les différents produits et services bancaires offerts par la GBP…….………….42
2.1 Les produit et services du GBP....................................................................................................…...42
2.2 Les produit et services alternatifs…………………….…………………………………………………………………55

Conclusion générale………………………………………………………………………………………60

Bibliographie………………………………………………………………………………………………..63

Tables des matières………………………………………………………………………………………67

Liste des figures et des tableaux………………………………………………………………….70

[pic]

Le secteur bancaire marocain, et pendant de nombreuses années, est resté à l’écart de toute démarche marketing. Cette absence de politique marketing trouve son explication dans la nature du système bancaire marocain,qui a pour longtemps été un marché de nature anticoncurrentiel, fortement réglementé et relevant de l’essentiel de la puissance publique.[1]

Aussi bien en termes de détermination du capital qu’en terme de fixation des règles de fonctionnement du marché, notamment en ce qui concerne les taux débiteurs et créditeurs, le prix des services bancaires, les quantités de crédits distribuées,l’entrée dans le secteur, le choix des clients, etc. ces conditions permettaient d’assurer aux acteurs bancaires des revenus appréciables.

Historiquement, le système bancaire marocain est passé par trois phases importantes qui ont marqué la configuration du paysage bancaire national depuis l’indépendance : [2]

• Une phase qui s’étale de 1956à 1966 : elle marque la libéralisationde l’héritage colonial et la mise en place des structures fondamentales de bases tels que ; la création de la Banque du Maroc (1959), création de la monnaie nationale(1959) et d’un certain nombre d’organisations bancaires BNDE (1959), BMCE (1961).

• Une phase comprise entre 1967 et 1985 : elle est caractérisée par l’organisation du système bancaire avec la première loi bancaire (1967) etl’introduction de groupes marocains dans le capital des banques existantes grâce au Dahir de marocanisation.

• Une phase de 1986 à nos jours : elle est marquée par l’application du Plan d’Ajustement Structurel (PAS) et le lancement des grandes réformes bancaires et...
tracking img