La politique touristique marocaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COURS DE MANAGEMENT STRATEGIQUE DES ORGANISATIONS

INTRDUCTION :
C'est vers la fin du XIXe siècle que les premières études sociologiques du phénomène organisationnel apparaissent. Elles sont liéesà un double mouvement : le développement des grandes industries et des bureaucraties, la constitution de la sociologie comme corps de connaissance distinct.
Chap. I/ l’approche stratégique
1/ lesécoles de pensée stratégique
1-1/ l’école classique
Trois auteurs vont se démarquer. Ils vont produire des travaux parallèles et complémentaires.
• En Allemagne, Max Weber analyse le phénomènebureaucratique. Il l'étudie sous l'angle de la rationalisation, mais il va également s'intéresser au rôle de la religion sur l'esprit d'entreprise et sur la dynamique du capitalisme. Destinéesprincipalement à un public universitaire, les théories de Max Weber auront une portée essentiellement heuristique. Elles ne donneront pas lieu à des applications concrètes.
• Aux États-Unis, Frederick Taylor,ingénieur et économiste, développe une théorie normative de l'organisation : le Taylorisme. Celle-ci est axée sur l'étude de l'optimisation et de la rationalisation de la production. Ses travauxsusciteront un grand intérêt et trouveront à s'appliquer dans de nombreux secteurs industriels. D'un point de vue théorique, on peut le considérer comme le précurseur de l'Organisation scientifique dutravail.En effet, Frédéric Winslow Taylor (1856-1915) est connu poue être le fondateur du management scientifique du travail, qui fit passer l'art, le savoir faire d'un petit nombre au savoir refaire duplus grand nombre en formalisant et standardisant les méthodes, les outils, les connaissances. Taylor s'appuya sur la démarche scientifique qui observe et quantifie.
Il utilisa essentiellement lechronomètre, segmenta les tâches et sépara les fonctions d'exécution et d'organisation, prôna la spécialisation.
• En France, Henri Fayol, un ingénieur français, s'intéresse quant à lui aux différents...
tracking img