La politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème 3 : La politique

Notions : la justice, le droit, l’Etat, la liberté
Introduction
L’histoire de l’homme semble être avant tout l’histoire des différents régimes, et du conflit sur la question de leur légitimité. Aujourd’hui encore, les grandes idéologies s’opposent. Et pourtant la question de la justice préoccupe tous les hommes, parce que l’injustice apparaît comme l’expérienceintolérable.
Mais qu’est-ce qui fait qu’un système politique ou juridique est légitime (juste) ? Se poser cette question, c’est se trouver confronter à toutes les apories de la pensée politique, apories qui ne sont pas dues à une insuffisance de l’esprit ou à un défaut de réflexion mais qui tiennent à la matière même, et que le temps ne parvient pas à atténuer, tant il est vrai que les idéologiescontinuent encore aujourd'hui à s’affronter.
Quel est le rôle de l’Etat ? maintenir l’ordre ou établir la justice ? les deux répondra-t-on, mais ce n’est que repousser le problème car si ces deux valeurs entrent en conflit, laquelle primera ? peut-on désobéir à un système injuste, mais alors qu’en est-il de l’ordre ? peut-on admettre des injustices au nom d’un maintien de l’ordre ? mais alors quel estle seuil de tolérance ?
EX les peines exemplaires sont injustes pourtant elles ont pour but d’établir un ordre, et de contribuer à la justice mais de façon plus indirect, ex les dégazages en mer : peines lourdes et disproportionnées, mais en même temps, il est difficiles d’attraper ceux qui les font, il faut donc établir des peines disproportionnées, afin qu’elles soient dissuasives.
Quant àcette idée de justice, valeur suprême du politique, réclamée par tous, quel contenu lui donner ? la liberté, l’égalité, quels types d’égalité, arithmétique ou proportionnelle ?
Il faut donner à tous la même chose, selon le mérite, mais comment évaluer ce qui relève véritablement du mérite ? ex au niveau de la justice sociale, mais aussi de la justice pénale ?
Au fond peut-on admettre qu’uneidée aussi indéterminée, variable soit le fondement d’un système juridique qui doit aussi être efficace, s’il veut établir un ordre ?
Enfin si l’on convient qu’un système juridique et politique est légitime lorsqu’il permet de réaliser un certain nombre de valeurs considérées comme importantes par une large majorité, cette compatibilité est-elle possible ?
Ex si je privilégie la liberté, nesera-ce pas au détriment de l’égalité, et inversement, cf les différents systèmes libéraux ou communistes, qui en réalisant une des valeurs considérées comme fondamentales sacrifient l’autre.

Pourquoi la politique est-elle ainsi fondamentalement problématique ? Un texte, extrait du Discours sur les fondements et l’origine de l’inégalité parmi les homme, de Rousseau peut nous éclairer su ce point:
« Les vices qui rendent nécessaires les institutions sociales sont les mêmes qui en rendent l’abus inévitable … Tout gouvernement qui sans se corrompre, ni s’altérer, marcherait toujours exactement selon la fin de son institution aurait été institué sans nécessité, et un pays où personne n’éluderait les lois et n’abuserait de la magistrature n’aurait besoin ni de magistrats, de lois ».Premier paradoxe: une loi n’existe en quelque sorte que parce qu’elle peut être transgressée, elle indique ainsi nécessairement la faillite de l’ordre que législateur désire instaurer. Deuxième paradoxe : si un pouvoir est nécessaire pour limiter le mal que les hommes peuvent se faire entre eux, il n’est aucunement garanti qu’ils soient à l’abri de ce pouvoir, détenu par des hommes qui peuvent êtreindifféremment justes ou injustes. Si l’Etat et son droit nous mettent à l’abri des autres hommes, on ne peut jamais être à l’abri de l’arbitraire de ceux qui détiennent le pouvoir. L’abus de pouvoir est tout autant inhérent au pouvoir que la transgression à la loi.

=> comment établir un système juste avec des individus qui peuvent être indifféremment moraux et immoraux ? et avec un concept...
tracking img