la poltique monetaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE III: LES INSTRUMENTS TRADITIONNELS DU CONTOLE DE GESTION
Le contrôle de gestion24
 
Dans le cadre de leur contrôle de gestion ; les organisations, utilisent des techniques ou outils qui remplissent un rôle d’information .parmi ces outils ou instruments du contrôle de gestion classiques on relève la comptabilité analytique on budgétaire et les tableaux de bord ; bien quedifférents ;ces techniques ou outils se renforcent mutuellement. Soulignons ; comme nous allons le voir tout ou long de ce chapitre que la gestion budgétaire reste l’outil prédominant dans l’orientation et la prise de décision car les autres outils de contrôle s’établissent et se jugent par référence à cette technique. Dans ce chapitre ; nous examinerons successivement la comptabilité analytique (section I) ;la gestion budgétaire (section II) ; et enfin le tableau de bord (section III).

SECTION I : la comptabilité analytique d’exploitation: (CAE)
 
La CAE dispose d un point commun avec la comptabilité générale ; il s agit de l aspect rétrospectif ; à savoir que l une ou l autre puisent leur source à partir d informations se rapportant à des périodes vécues.
A l oppose de la comptabilité générale; la CAE est à usage interne et les utilisateurs sont les gestionnaires de tous les niveaux dans le cadre de la gestion budgétaire qui est en liaison directe avec le contrôle de gestion. Dans cette section nous présenterons successivement les points suivants :

 Les objectifs et les caractéristiques de la CAE (paragraphe 1)
 Les principales méthodes de la CAE (paragraphe 2)

I–  Objectifset caractéristiques de la CAE :

Contrairement à la comptabilité analytique ; la CAE se propose d’obtenir des résultats analytiques par branche ou groupes d’articles ; par produit individuels…Il s’agit de confronter dans des comptes de produits et charges «analytiques » les produits et les charges relatifs à chaque branche ; à chaque article ceci n étant possible que après un classementpréalable des produits et des charges par destination ou par fonctions.

1– Objectifs :

La CAE est un mode de traitement des données techniques et économiques dont les objectifs essentiels sont les suivants :



D une part: Connaître les coûts des différentes fonctions assumées par l entreprise pour sa politique générale. 
Déterminer les bases d évaluations de certains éléments du bilan de lentreprise.
Expliquer les résultats en calculant les coûts des produits pour les comparer aux prix de vente correspondants.
D autre part: Permettre dans les cadres des contrôles budgétaires :
D établir des prévisions de charges et produits courants.
D en constater la réalisation et expliquer les écarts qui en résultent.
D une manière générale ; la CAE doit fournir tous les éléments denature à éclairer les prises de décision .Elle apporte son concours dans l application de méthodes mathématiques telles que la recherche opérationnelle.

Pour atteindre ces objectifs; le system de CAE d‟ ne entreprise doit être adapté exactement à sa structure organique et aux activités d exploitations particulières qu’elle exerce.
 
Pour satisfaire les nouveaux besoins d’informations ; le rôlede la comptabilité s’est accru ; mais les renseignements fournis par la comptabilité générale s’étant avèrent insuffisants ; il a fallu développer des mécanismes d’analyse économique internes ou comptabilité analytique ; afin de fournir les informations indispensables à une bonne gestion de l’entreprise.


2– Caractéristiques :

Outre les grandeurs monétaires utilisées la comptabilité générale; la CAE utilise essentiellement des grandeurs économiques et physiques tels que le nombre d’heures de travail; les qualités de matières. Etc.
L’une des principales caractéristiques de la CAE est la détermination des coûts. Un coût est le total des charges afférentes à un produit ou un service rendu à un stade donné. Ayant ainsi pour but d’analyse des résultats; l’existence de la CAE dans une...