La population active

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1193 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd'hui les indépendants et les salariés sont en total opposition, les indépendants sont en déclins tandis que les salariés sont en augmentation permanente. On remarque que la population active a évolué. Ainsi nous allons voir comment elle a évolué et quelles en sont les causes. Tout d'abord nous metterons en évidence les différents phénoménes qu'a connu la population active puis ces causes.Tout d'abord nous allons mettre en évidence les différents phénoménes qu'a connu la population active.
Dans un premier temps la structure de la population active a beaucoup évolué.Tout d'abord elle connait le phénoméne de salarisation.
Les indépendants sont en déclins par rapport aux salariés, les indépendants comptent les patrons et les agriculteurs dont la part a diminuéde 8 % en 30 ans. Tandis que celle des salariés, qui compte les ouvriers, les employés, les cadres et les professions intermédiaires n'a cessé
d'augmenter en 30 ans, soit 12 %. Donc on remarque bien ici le phénoméne de salarisation qui dure depuis 30 ans et qui ne cesse de s'acroître
au fil des années. Puis on constate également le phénoméne de tertiarisation, en effet dans la structuresalariat on peut voir une augmentation
plus importante pour les cadres dont la part a augmenté de 8 % ce qui est le double de la part des employés et des professions intermédiaires.
Mais on remarque également dans cette struture qu'un parti est en déclin, celle des ouvriers, en effet elle a diminué de plus de 9 %. D'ailleurs le
monde ouvriers est en déclin, la part des ouvriers a diminué au profitde celle des employés. Enfin on observe que la reproduction sociale est en
diminution, de moins en moins d'enfants d'ouvriers sont ouvriers à leur tour, mais deviennent employés. En résulte ici que 30% des enfants d'ouvriers
sont également ouvriers contre 43% sont employés, les parents veulent un meilleur avenir pour leurs enfants mais aussi une vie plus stable car un
ouvriers gagnent aumiminun 800€ ce qui concis.
Dans un deuxiéme temps on remarque une montée des qualifications.Tout d'abord on peut voir le phénoméne de désouvriarisation qui est mit au
profit de la tertiarisation, il y a de moins en moins d'ouvriers et de plus en plus de cadres, donc les actifs sont de plus en plus qualifiés car ils font
des plus grandes études pour avoir une vie convenable, pour rendrefier leurs parents. L'état verse également une bourse pour les personnes en
difficulté financiére qui ne pourraient pas se payer des études donc mainteant les études supérieures sont accesible à tous et ce qui permet de
briser le phénoméne de reproduction sociale. Car de moins en moins de fils d'ouvriers sont ouvriers, en effet ils veulent rendre fier leur parents mais
aussi pour leur méritepersonnel. Ensuite les ouvriers sont de plus en plus qualifiés ou spécialisés, mais on remarque pas cette évolution dans la
nomenclature des PCS, en effet les ouvriers sont trop hétérogénes. Pour finir, on remarque que dans la population active il y a certain inactifs qui sont
victimes de la démocratisation scolaire et de la montée des qualifications qui serait plutôt favorable pour eux maisc'est tout le contraire. En effet
on les appelle les "Intellos Précaires", ils ont fait de grandes études, sont doués dans tout, connaisse beaucoup de langues, ils ont soit un doctorat, une
thése, mais rien à faire ils ne trouvent pas de travail car ils sont trop qualifiés. Donc ils sont obligés de prendre des travails en CDD, ou CTT ou font
encore de l'enseignement contractuel c'est à dire quesi un professeur doit être remplacer, ils peuvent le remplacer car ils sont "Intellos" et sont des gens
en qui l'on poit avoir confiance.

D'autre part nous allons analyser les causes de l'évolution de la population active.
Dans un permier temps nous allons voir les explications économiques à cette évolution. Le phénoméne de salarisation est du a la crise des années...
tracking img