La position de la femme dans la societe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 
 L’Image de la Femme dans la Société Européenne Occidentale 
 
      Ce thème national auquel 35 clubs de l’Union belge ont collaboré est intéressant pour une association telle que la nôtre, composée de femmes qui exercent une profession.
Quelle est l’Image actuelle de la femme ? 
     Voici comment les soroptimistes la conçoivent; je cite : les femmes ont investi le marché de l’emploidans les années 1960-70. Elles sont actuellement de plus en plus nombreuses à exercer une profession: en l’an 2000 on comptait 42% des femmes belges au travail. Cela signifie que leur nombre a doublé dans les 40 dernières années.
     Dès le jeune âge la jeune fille est très encouragée à faire des études. 52% des universitaires sont des filles. Ce sont souvent des étudiantes brillantes quiobtiennent de grands diplômes. Elles sont motivées et s’investissent à fond dans leur travail. Elles luttent pour faire carrière; elles se battent pour une place méritée et malgré leurs hautes qualifications et leur volonté d’atteindre les hauts niveaux, elles éprouvent encore toujours de grandes difficultés à percer le  « plafond de verre ». 
 
Quelles sont les professions préférées des femmes ?      Les femmes restent plus attachées aux professions dites féminines et au secteur tertiaire, peut-être par affinité mais aussi parce que les horaires dans ce secteur  permettent de mieux conjuguer les impératifs familiaux et professionnels. Depuis les dernières décennies les choses évoluent : il n’est plus rare de nos jours de rencontrer des femmes ingénieurs, des femmes docteurs en chimie, des femmesayant une formation universitaire technique ou scientifique.
     Actuellement une nouvelle tendance se dessine dans le choix des professions et nous remarquons des femmes qui choisissent un métier à hauts risques, par exemple reporter de guerre. 
 
Qu’en est-il de la promotion de la femme dans son travail ? 
     La promotion dans le monde du travail est plus difficile et plus lente pour lafemme que pour son homologue masculin. Cette promotion est exclue ou presque si, par souci de mieux entourer ses enfants, elle demande par exemple un congé tous les mercredis après-midi. En effet beaucoup de femmes ont un sentiment de culpabilité si elles doivent confier leurs enfants à des tiers et l’ « Homme au foyer » est jusqu’à  présent un oiseau très rare; de même les hommes qui refuseraientune promotion afin de mieux pouvoir se consacrer à l’éducation des enfants feraient aujourd’hui « Image d’exception ». Lorsqu’un enfant est malade, c’est encore la femme qui prendra un jour de congé, ce qui fait dire que l’absentéisme est plus élevé chez la femme que chez l’homme et voilà ce qui induit un ralentissement de sa promotion.
     En cas de recours à la ‘pause-carrière’ pour soigner unparent proche, les conséquences sont négatives pour la promotion et pour la pension. 
 
 On dit que la femme est moins payée que l’homme. Est-ce vrai ? 
     Le différentiel entre le salaire mensuel brut des hommes et celui des femmes serait de 20 à  27 % alors qu’il semble que la femme doive plus s’investir pour se faire reconnaître. Cette inégalité salariale a des effets directs sur laproblématique des pensions. A fonction équivalente, même lorsque les barèmes sont appliqués, la discrimination est notoire. Les hommes bénéficient par exemple de primes liées à leur flexibilité ou à leur responsabilité spécifique (par ex. : finances) auxquelles les femmes ne peuvent prétendre. Ceci ne veut pas dire que toutes les femmes sont sous-payées mais il ne faut pas perdre de vue qu’en dépitd’indéniables acquis et de l’évolution des mentalités, les femmes cadres ne se voient pas offrir les mêmes opportunités de carrière que leurs homologues masculins. On observe d’ailleurs une majorité écrasante d’hommes dans les plus hautes fonctions : 89% !
     La discrimination ne se fait donc pas uniquement par les écarts salariaux mais également par le fait que les femmes restent cantonnées...
tracking img