La position des religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La position des religions
Le judaïsme
Plus permissif que le catholicisme. Il autorise des inséminations artificielles (avec sperme du conjoint uniquement, le contraire étantconsidéré comme un adultère), la fécondation in vitro (FIV), la congélation d’embryons, et le diagnostic pré implantatoire. Ces techniques doivent être réservées à un couplehétérosexuel, sauf dans le judaïsme libéral.

Le catholicisme
L’Eglise catholique ne s’oppose pas à la procréation médicale assistée. Le Vatican considère que l’enfant doit être considérécomme un « don » de Dieu et conseille plutôt aux couples stériles d’adopter un/des enfant(s) ou de se mettre au service des enfants. Pour l’Eglise, un enfant doit-être uniquement lefruit de la relation sexuelle d’un couple marié. Dans certains cas bien précis, l’insémination artificielle est permise. La position officielle de l’Eglise catholique romaine a étéexprimée en 1987 dans l’instruction du Dunum Vitae, puis en 2008 dans l’instruction Dignitas Personae.

L’islam
L’insémination artificielle et la FIV sont permise, mais seulement sile couple est marié, et que le spermatozoïde et l’ovule proviennent bien du même couple désirant un enfant. La sélection du sexe du bébé est interdite, sauf par certains savants,dans le cas ou une maladie génétique touche exclusivement un des deux sexes. Le diagnostic pré-implantatoire est autorisé seulement s’il est à visée thérapeutique.

Le protestantismeC’est visiblement l’ensemble de dénominations religieuses le plus ouvert en ce qui concerne la PMA. La plupart des techniques sont autorisées. En effet, le recours aux techniquesd’AMP est autorisé. La seule restriction formulée est ce ces techniques ne doivent pas avoir d’autre intérêt (par exemple financier) que celui de donner la vie à un enfant.
tracking img