La premiere guerre mondiale.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1128 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Première Guerre Mondiale et ses conséquences
1914 – 1918

Il s’agit d’un conflit extraordinaire par sa durée (1914 – 1918), son extension et son caractère total (pour la première fois, le conflit ne concerne pas que les militaires).

Problématique :

• Quelles sont les caractéristiques de la Première Guerre Mondiale ?
• Quelles sont les conséquences de cette guerre ?
•Pourquoi peut-on dire que la Première Guerre Mondiale est l’évènement fondateur du XXe siècle ?

I – Un conflit mondial plus long que prévu

A) Les origines

En raison de nombreuses rivalités et dans la crainte d’affrontement, les pays européens se regroupent en deux clans :
- La Triple Alliance : Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie
- La Triple Entente : Russie, RoyaumeUni et France

Le conflit a pour origine l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand par un Serbe à Sarajevo le 28 juin 1914. Par le système des alliances, l’Allemagne déclare la guerre à la Russie et à la France le 3 août 1914. Le Royaume Uni entre en guerre le lendemain.

B) Les phases du conflit

Phase n°1 : Guerre de mouvement
Les Allemands cherchent une victoire rapide àl’ouest contre la France pour pouvoir se retourner ensuite contre la Russie. C’est un échec, les Allemands sont refoulés lors de la bataille de la Marne. Les fronts (zone où les deux armées se font face) se stabilisent.

Phase n°2 : Guerre de position
Les armées s’enterrent dans les tranchées dès la fin de 1914.
La bataille la plus marquante de cette guerre d’usure est la bataille de Verdun en1916 qui fait 260 000 morts Français et 240 000 morts Allemands. Ce conflit extrêmement meurtrier entraîne des révoltes et des mutineries chez les poilus. L’année 1917 marque le tournant de la guerre. Les Allemands lancent une guerre sous marine contre la Grande Bretagne. Les Etats-Unis réagissent et entrent en guerre. La Russie sort du conflit car elle est confrontée à une révolution (1917). Paixséparée à Brest-Litovsk en mars 1918.

Phase n°3 : Guerre de mouvement
En 1918, après l’arrivée en guerre des Etats-Unis, l’entente reprend l’Offensive. Un commandement unique est alors confié au Maréchal Foch. La guerre redevient une guerre de mouvement. Le 11 novembre 1918, l’Allemagne demande l’armistice.

II – Une guerre totale

A) La mobilisation des civils et des militaires60 millions d’hommes sont mobilisés dont 8,5 millions en France et plus de 13 millions en Allemagne. Les troupes coloniales sont nombreuses. Dans les tranchées, les poilus vivent dans des conditions épouvantables (DM).

A l’arrière, tout le monde est concerné par la guerre. Pour remplacer les hommes partis au front, on fait appel aux femmes dans les usines, particulièrement dans cellesd’armements (on les appelle les munitionettes), dans les bureaux. Elles remplacent aussi les hommes dans les champs. Les populations souffrent car l’alimentation est rationnée (des cartes d’alimentations sont mises en place en France en 1918). Certaines populations sont déportées ou massacrées comme les Arméniens en 1915 (les Arméniens vivent dans l’Empire Ottoman et sont accusés d’aider la Russie). C’estle premier génocide de l’histoire.

B) L’économie et l’industrie sont tournées vers la guerre

L’Etat recourre à des emprunts massifs auprès des populations et fait marcher la planche à billets pour financer la guerre qui entraîne l’inflation. L’activité industrielle doit servir la guerre, l’Etat réquisitionne des entreprises comme Renault qui fabriquent des obus et des tanks.

Lesnouvelles armes utilisées (tanks, gaz chimiques et aviation) sont à l’origine d’une brutalisation de la guerre.

C) La mobilisation des esprits

A l’arrière, l’Etat s’efforce de contrôler le moral de la population. Les lettres des soldats sont soumises à la censure. Les échecs militaires sont cachés, la propagande mobilise les esprits.

III – Les conséquences de la...
tracking img