La presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4553 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

1. Introduction
2. Partie théorique
2.1 La suffixation
2.1.1 Suffixes nominaux
2.1.2 Suffixes adjectivaux
2.1.3 Suffixes verbaux
2.3 La dérivation parasynthétique
2.4 La dérivation impropre et la dérivation inverse
2.4.1 La dérivation impropre
2.4.2 Ladérivation inverse (ou régressive)
3. Partie pratique
4. Conclusions
5. Bibliographie
6. Résumé

1. Introduction

La dérivation des mots est à côté de l’évolution sémantique, qui serve d`être une source féconde de l’enrichissement du vocabulaire français. Tout comme evolution sémantique des mots, la dérivation des mots nouveauxserve avant tout à la communication des gens.
Une des caractéristiques de la langue française vis-à-vis de nombreuses langues vivantes est la richesse de son vocabulaire, de ses temps et modes aussi. Conséquemment la thématique de la dérivation des mots est très actuelle et importante, puisque parfois elle cause beaucoup de problèmes aux gens, même aux français. L‘essentiel de ce travail estd‘expliquer comment on dérive des mots, presenter des regles et des exemples.
Dans ce travail on va parler de la suffixation, la préfixation, la dérivation parasynthétique, la dérivation impropre et la dérivation inverse. Dans la partie théorique on va approfondir des connaissances et presenter des exemples. Dans la partie pratique on va essayer de presenter la fréquence des mots dérives,d`analyser la langue quotidienne, de trouver des mots dérives qu`on utilise le plus souvent.
Les sources utilisés sont des differentes livres théoriques sur la lexicologie. On peut mentionner : Lopatnikova, I. I. (1971) : Lexicologie du français moderne, Mascou ; Sorensen, F. (1983) : La formation des mots en français moderne A propos des suffixes –ième, -iser et –able, Allemagne,Press Roman et les autres.

2. Partie théorique

On peut constater qu`un mot dérivé est formé par l`adjonction d`un ou plusieurs affixes soudés à un base. Les affixes se divisent en préfixes, qui se placent avant la base et en suffixes, qui se trouve aprés la base. La base est l`élément qui reste d`un mot dérivé si on lui enlève ses affixes. Elle constitue une unité qui, telle quelle ouassortie des désinances requises, forme un mot dont la nature détermine en retour le statut catégoriel de la base.
Le substantif passivité a été créé à partir de l`adjectif passive, l`adverbe agreablement a été formé sur l`adjectif agréable, le verbe durer a été à la base de l`adjectif durable, le verbe refaire a été construit sur un autre verbe faire, etc.
Un mot dérivé peut êtreformé à l`aide d`un préfixe (dé-faire, re-faire), d `un suffixe (passiv-ité, ramass-age) ou de la combinaison d`un ou plusieurs préfixes ou suffixes (ir-remplaç-able, anti-constitution(n)-elle-ment). Ainsi l`affixation peut opérer aussi bien sur des bases simple que sur des bases déjà élargies par préfixation ou par suffixation. Elle peut aussi se faire à partir des mots d`origine étrangère, àpartir des sigles ou même à partir des constructions syntaxiques entières :
Lat. celer («rapide») → célérité, accélérer, décélérer, accélération
Strip-tease → strip-teaseuse
Moyen Âge → moyenâgeux

2.1 La suffixation

On a vu qu`à l`intérieur de la derivation, la suffixation se distinque par le fait que les affixes qu`elle utilise, les suffixes, sont toujourspostposés à la base :
Agréable → agréable-ment
Dur (er) → dur-able
Maison → maisonn-ette
Dans (er) → dans-eur
Les suffixes jouent plusieurs rôles. Ils ont évidemment une fonction sémantique dans la mesure oùils introduisent un changement de sens, mais ils peuvent présenter plusieurs fonctions suplémentaires. On constate qu`un certain nombre de suffixes sont aptes à...
tracking img