La princesse de cleves

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1073 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA PRINCESSE DE CLEVES

Madame de la Fayette (1634-1693) morte à 59 ans.
Elle appartient à une grande famille et reçoit une éducation brillante (littéraire et mondaine) elle devient une sorte de femme savante qui sera très liée avec Madame de sévigné. Elle appartient à l’époque littéraire la plus brillante du 17ème siècle (La Fontaine, Racine, Molière) Elle publie un premier roman en 1670 quis’appelle la princesse de Montpensier et 8 ans plus tard elle publie la princesse de Clèves de manière anonyme. Elle craint le scandale de cette histoire, c’est une femme de la cour. On ne sera jamais si elle la écrit seul ou si elle a été aidée par son ami La Roche Foucauld (elle fréquente ce monsieur grand ami qui écrit des maximes)

L’intrigue : Une jeune fille qui s’appelle mademoiselle dechartres arrive pour la première fois à la cour accompagnait par sa mère et tout le monde est frappé par sa beauté. La cour est celle du roi Henri II, c’est la cour de Valois 1550 (il y a donc un décalage d’une centaine d’années entre l’écriture du livre et son histoire sachant qu’il n’a été publiée en 1680 ) .
Parmi ses admirateurs il y a Monsieur de Guise et le prince de Clèves, qui finit parla demander en mariage et elle l’épouse (commencement de l’intrigue) sans vraiment l’aimée (influence de sa mère) Elle devient la princesse de Clèves.
A l’occasion d’un bal elle va rencontrer un homme le duc de Nemours connu pour être un grand séducteur et c’est le coup de foudre réciproque. Elle va tout de suite se trouver partagée entre sa passion et son devoir de femme mariée (pages clef :1;2;21;22;33;44 à 55)

Les principaux personnages : La Princesse de Clèves, son mari Le Prince de Clèves ; sa mère Madame de Chartres, sa passion le Duc de Nemours , De Guise amoureux malheureux ,La Dauphine , la fille du Roi amoureuse malheureuse de Nemours et ami de La Princesse de Clèves , Le Roi Henri II , la reine Madame de Valentinois maitresse du Roi .
1er grand roman Français.L’invention du roman moderne

Le roman a été inventé au moyenne âge et s’écrivait en vers, c’était des récits épiques qui célébré les héros (lancelot). A partir du XVI on écrit le roman en prose (Renaissance) : Roman Baroque : récit interminable racontant des histoires très peu crédible qui consistait à aller de rebondissement en rebondissement (il n’y avait aucune rigueur aucun réalisme) (Blizzard,fantaisie, peu vrai semblable)

1678: La Princesse de Clèves apporte une nouvelle forme de roman à l’origine du roman moderne .Cadre historique précis, réaliste : Cour du Roi Henri II ~ 1550. Moitié du 16éme siècle (~128 ans)
Récit relativement cour avec une seul actions principale rapport entre la princesse et Nemours, comme dans une tragédie c’est une structure théâtral (introduction +présentation personnages + fin de roman tragique) .Nouveau : unité de lieu : théâtre de la Cour hormis les quelques excursions dans le châteaux de la campagne.
Roman très ramassé dans le temps l’intrigue principale ce déroule en quelques mois.
Personnages individualisés : caractères précis et psychologie des personnages est très fouillé.
Des aventures quotidiennes (rencontre d’un homme et d’une femme)vrais semblable

L’incipit

Long préambule descriptif qui nous présente une cour splendide ou domine le luxe la beauté et la galanterie. La présentation ce fait par ordre hiérarchique le Roi, la Reine, les Héritiers etc. A la fin p 21 apparait enfin le personnage Eponyme (mademoiselle de Chartres) La princesse de Clèves. Le procédé de l’auteur consiste à resserrer son champs de visiond’abord très large jusqu’aux personnages principaux.
La liaison du Roi et de sa maitresse la Duchesse de Valentinois : cette liaison donne tout de suite au tableau de la cour le désordre et les libertés morales dont la PC aura à affronter.
Cette liaison introduit le thème de la tromperie et de la jalousie (introduit directement). Au contraire la mère et beaucoup plus sévère elle a peur du...
tracking img