La princesse de montpensier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6882 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE – LITTÉRATURE CLASSIQUE

La princesse de Montpensier

Madame de Lafayette

-------------------------------------------------
Analyse externe

1. Contexte historico-social

L’époque à laquelle Madame de La Fayette vivait est caractérisée par l’émergence de la préciosité. Celle-ci répondait au désir d’émancipation de la femme en exprimant notamment le refus dumariage, qui subordonnait entièrement l’épouse à son mari. Ce mouvement, s’est répandu dans les salons littéraires et mondains en vogue de l’époque.

Ces salons jouaient un rôle d’interface favorisant la rencontre des auteurs et leur public. Les dames jouaient le rôle principal dans cette médiation. Des aristocrates modernes tenaient et fréquentaient ces salons, et organisaient la rencontre d’hommes etfemmes érudits, aristocrates ou non, hommes politiques, lettrés et scientifiques.

Les auteurs précieux s’inspiraient de l’histoire mais exploitaient les faits d’une manière romanesque Ainsi les auteurs traitaient l’histoire arbitrairement et l’adaptaient aux actions récentes et vice versa, ils transposaient les personnages actuels dans des époques et milieux différents. L’action principale seconcentrait autour de l’intrigue amoureuse. Les « romans à clef » - romans où des personnages et des actions réelles se cachaient derrière une façade de fiction - étaient très populaires à l’époque. La clef était une relation réciproque entre les événements et personnages dans le roman et les événements et personnages dans la réalité.

Les romans et récits écrits à cette époque-là circulaientdans les salons littéraires mais ils étaient aussi publiés dans la presse. Le magazine le plus renommé au XVIIème siècle était le Mercure galant. Il s’agissait du premier magazine de divertissement destiné à une clientèle principalement féminine. Il a publié pas moins de trois-cent-septante récits, très courts pour la plupart et presque toujours anonymes. Ces petites histoires enseignaient l’artde vivre en société, l’art de plaire, l’art de séduire, mais aussi l’art d’aimer et de se choisir un parti.

Au début du XVIIème siècle, la plupart des auteurs de romans étaient des gentilshommes qui appartenaient à la même classe sociale que leurs lecteurs. De plus, l’écrivain pouvait mettre sa réputation en danger. C’est pourquoi, il prenait soin de dissimuler son identité, soit en utilisantun pseudonyme, soit en s’abstenant de signer. En outre, si l’auteur était une femme, elle redoublait de vigilance car les mœurs ne les autorisaient pas à d’adonner aux arts littéraires. Les romancières ont donc très souvent préféré se cacher derrière un prête-nom, car l’anonymat leur semblait être une faible protection.

2. Courant littéraire

« La princesse de Montpensier » est unenouvelle historique galante qui s’inscrit dans le courant littéraire classique. Madame de La Fayette y dépeint les amours illégitimes de la princesse du titre et du duc de Guise dans un contexte de guerre de religions.

Contrairement à « La Princesse de Clèves », « La Princesse de Montpensier » ne rentre pas dans le courant précieux, parce que selon l’usage de la préciosité, l’amour doit resterplatonique. « Aux belles histoires d’amour à fin heureuse sur fond d’exploits guerriers et de grands sentiments, elle a, la première, préféré la peinture des folies et des égoïsmes d’une passion malheureuse et destructrice. »
Cependant, l’on peut également y retrouver des caractéristiques du courant littéraire baroque.

3. Courants littéraires : baroque et classique

Madame de Lafayette a vécu àune époque où deux courants artistiques se sont juxtaposés : l’art baroque et l’art classique.

Le terme « baroque » est issu de l’adjectif portugais « barocco » qui signifie « rocher granitique », « perles irrégulières ». Ce terme avait donc au XVIIème siècle une connotation négative puisqu’il renvoyait à quelque-chose de bizarre, qui était hors normes.

L’art baroque se caractérise en...
tracking img