La production des grands hommes. maurice godelier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 18 (4434 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La production des Grands hommes de Maurice Godelier

Théories anthropologiques

1

Sommaire :
I°) Présentation de l'ouvrage............................................................................ p.3 a) Présentation de l'auteur................................................................................................ p.3 b) La production des grandshommes.............................................................................. p.4 II°) Le système social des Baruya..................................................................... p.5 a) La famille..................................................................................................................... p.5 b) Leslignages................................................................................................................. p.6 c) Les formes de l'alliance............................................................................................... p.7 d) Les résidences............................................................................................................. p.8 e) Le rapport aufoncier................................................................................................... p.9 f) Les relations entre groupes.......................................................................................... p.10 III°) Les Baruya : une société organisée autour de la domination masculine................................................................................................................................... p.12

2

I°) Présentation de l'ouvrage.
a)Présentation de l'auteur
Entré premier à l'École normale supérieure de Saint-Cloud, Maurice Godelier est agrégé de philosophie, licencié en psychologie et licencié en lettres modernes. Il entre à l'École pratique des hautes études en qualité de chef de travaux auprès de Fernand Braudel, puis devient maître-assistant de Claude Lévi-Strauss. En 1975, il est nommé directeur d'études à l'École deshautes études en sciences sociales. En 1981, Godelier rejoint le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). Il est à l'origine de la création d’un département « Sciences de l’Homme et de la société » et de deux nouvelles commissions sur la linguistique et sur les sciences politiques. Jean-Pierre Chevènement (alors ministre de la recherche) le nomme en 1982 directeur scientifique au CNRS dupremier département SHS (Sciences de l’Homme et de la société), poste qu'il occupe jusqu'en 1986. Ensuite, après être retourné animer de multiples recherches à l'EHESS, il est nommé de 1997 à 2000, directeur scientifique du musée du quai Branly. Le terrain sur lequel il réalise ses recherches fondatrices en anthropologie est la Papouasie en Nouvelle-Guinée. Il y étudie au cours de plusieursvoyages un peuple qu'il caractérise comme étant sans classe et sans État, les Baruyas. Dans la parenté, il éclaircit le lien entre la conception envisagée et le système de transmission lignagère. De Lévi-Strauss, Maurice Godelier a retenu l'emploi de la méthode structurale, qu'il a tenté de combiner avec une approche marxiste. Sur cette base en particulier, il est parvenu à une critiqueparticulièrement cohérente des approches « formalistes » et « substantivistes » des économies primitives.

3

Bibliographie : - Horizon, trajets marxistes en anthropologie (1981) - La Production des grands hommes (1982) - L'Idéel et le matériel : pensée, économies, sociétés (1984) - L'Énigme du don (1996) - Métamorphoses de la parenté (2004) - Au fondement des sociétés humaines (2007)

b) La production desGrands hommes
A partir de 1966, Maurice Godelier commence un nouveau parcours qui fera de lui l’un des meilleurs spécialistes mondiaux des sociétés de la Mélanésie. De 1967 à 1988, il passe 7 ans sur le terrain, parmi les Baruya, une tribu vivant à l’intérieur de la Nouvelle-Guinée La tribu étant par ailleurs passée, en 1960, sous le contrôle politique et militaire de l'administration...
tracking img