La production marchande et non marchande.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ECO
Ch1 la production

Cela consiste a créer des bien et des services pour satisfaire des besoins individuels et collectifs.
C'est le miracle économique.

II- La production marchande et non marchande.

La production marchande s'échange sur le marché à un prix couvrant au moins les coûts de production.

Ex: Une piscine municipale. FAUX.
Le péage d'une autoroute. VRAI.
L'achat d'untéléphone portable avec un abonnement. FAUX.

La production non marchande est destinée à la collectivité et fournie a titre gratuit ou presque, généralement par l'administration.

Ex: route.
Hôpital.

Elle n'est pas individualisée – on ne connait pas réellement le bénéficiaire, ce n'est pas l'usager qui paye forcément la prestation.

La production non marchande doit réponde a plusieursquestions, quelle quantité produire,
ex la taille de la piscine

a quel prix fixer les tarifs?
Comment éviter les phénomènes de Gaspillage

faut ils privilégier la quantité et la qualité
l'État ou l'administration doivent-ils s'investir dans tous les secteurs économiques ( en dehors des périodes de crise)

Exemple: Banque, assurance, TELECOM, poste, distribution d'eau, autoroute, transportsferroviaires, enseignement, sécurité, médecine, EDF, …

cas pratique: une commune de 5000 hab. A une piscine municipale.
Chaque année le Conseil municipal doit fixer les tarifs sans tenir compte des coûts de production.

Il faut faire un paiement qui tient compte des objectifs sociaux et de la quantité de personnes à accueillir.

A) la valeur ajoutée.
Notion qui permet de mesurer la créationde richesses réalisée par une entreprise. Pour la calculer on prend la valeur de la production(coût) – consommation intermédiaire = VA.
=Prix HT =mat 1ere & énergie

- 1 ordinateur = 800€ HT.
* carte, processeur: 300€ HT.
* Plastique 25€ HT
* MO = 150€
VA = 800 – (300 + 25) = 800 – 325 = 475 €

B) Les autres indicateurs.

* Le PIB = Somme des valeurs ajoutéespendant 1 an en France et est égal à la richesse créée c'est la valeur de la production de biens ou de services pendant 1 ans. Peut être faussé par d'autres indicateurs.
* Le PNB = C'est la production annuelle de biens ou de services sur le territoire auquel on rajoute les revenus des entreprises françaises à l'étranger. Dont on retranche les revenus des résidents étrangers en France.

Cesindicateurs ont 4 limites:

* Travail domestique: ménage, bricolage, garde d'enfant.
* Le travail dissimulé: économie parallèle (=10~20% PIB total)
* La prise en compte des nuisances de la production. (exemple 1 jour de pluie = 1 mois de travail pour le carrossier). Augmente le PIB. (Exemple 1 journée de grève.
* L'évolution de la qualité des produits.(le PIB ne tient pas compte del'évolution qualitative d'un produit.

Le principal inconvénient du PIB est qu'il ne reflète pas le bien être de la population. Surtout si l'on calcule le PIB/habitant.

D'autres indicateurs ont été créés pour mesurer ce bien être: L'IDH il est calculé à partir de 3 indices:

* L'espérance de vie à la naissance.
* Le taux d'alphabétisation des adultes.
* Le niveau de vie = sombrecalcul.

Certains auteurs ont créé le Bonheur National Brut il est calculé sur la base de plusieurs (au BOUTAN) critères:

* taux de suicide
* scolarisation
l'objectif est l'augmentation de cet indicateur. Il reflète les défauts et les défaillances des indicateurs centrés sur la production de richesses.
Dans une société de consommation le consommateur est soumis à une forte pressionmarketing créatrice de nouveaux besoins ce qui crée un sentiment plus ou moins important de frustration et la recherche de revenu supplémentaire.

IV- la croissance économique:
Comment la calcule t-on ?

Le taux de croissance est le PIB en volume d'une année sur l'autre, c'est le nombre de produits vendus.
Si la croissance économique est nulle ou négative pendant 2 trimestres on parle de...
tracking img