La production porcine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1610 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Croissance et développement

La viande porcine

Sommaire

Introduction

I. Les différents types de productions

II. Le porc en France

III. Alimentation et croissance en fonction des productions

Conclusion

Annexe

Introduction

En France, la viande de porc est la viande la plus consommée. Sa production répartie dans toute la France est très diversifiée. Nous verrons dansun premier temps les différents types de productions, ainsi que les principaux modes d'élevage en France, et pour finir nous verrons différentes courbes de croissances des animaux liées à ses productions.

En effet, les régions de l'Ouest (Bretagne en tête, puis Pays de la Loire et Basse Normandie) ont connu dans les années 70, 80 et 90 un développement plus dynamique que dans les autresrégions françaises qui avaient pourtant une tradition porcine forte (ex : Auvergne ou Midi-Pyrénées) mais qui disposaient d'autres activités agricoles ou industrielles en parallèle.
Ainsi, on constate que 55 % des élevages se situent en Bretagne, 12 % en Pays de la Loire et 4 % en Basse Normandie.

I. Les différents types de productions

a) Le cochon de lait :

Le cochon de lait aussi appeléporcelet de premier âge, est un cochon laissé sous la mère sevrée à moins de 40 jours.
Les porcelets sont abattus à 13kg de carcasse à partir de 3 semaines.

Le cochon de lait est destiné à une transformation pour des pièces tendres comme le rottis ou encore pour les cochons à la broche.

b) Le porc charcutier

Ce cochon de charcuterie est caractérisé par sa forte productivité et sa forteproportion de viande.
Il est abattu aux alentours de 6 mois à 130 kg de carcasse.

Le porc charcutier est destiné à une transformation en charcuterie ou encore en viande fraiche.

Truie et verrat de réforme

La truie comme le verrat de réforme sont des animaux reproducteurs qui ne sont plus en croissance et qui subissent une phase d'engraissement. Dans cette catégorie on retrouveprincipalement des animaux âgés ou ayant une mauvaise productivité, dont la viande pour les « coches » (ou truies) sont utilisables pour la charcuterie comme le pâté ou encore pour les verrat pour l'alimentation animale comme les croquettes pour chien. Dans la production de viande porcine, les verrats ne sont utilisables qu'en réforme, leur viande n'est pas consommable pour les humains car nonappétante.

Le porc en France

a) Les différentes races

En France il existe quatre races classiques utilisée en élevage :
Land race
Large white
Piétran
Duroc

Il existe aussi des races rustiques comme la race Gascogne ou encore le Bayeux.
On retrouve dans nos élevage deux races dominantes :
Le Large white ayant une grande taille, bonne prolificité et une croissancerapide.
Le land race ayant une grande taille, bonne taille et une croissance moyenne.

Les Livres Généalogiques Porcins Collectifs (LGPC) ont pour mission la coordination et l'orientation de l'amélioration génétique des trois grandes populations sélectionnées collectivement en France : Large White, Landrace français et Piétrain.
La base de sélection des LGPC comporte en 2000 environ 17 181truies réparties entre sept organisations de sélection porcine.

Certaines organisations de sélection porcine ont créé des lignées composites, dans le but pour se démarquer commercialement des races porcines habituelles.

La génétique porcine en France suit un modèle pyramidal comme nous le montre ce diagramme représentant les sélection, multiplication et production en 2007 :



b)Les différents modes d'élevage

On peut distinguer trois systèmes d'élevage en France :

Hors-sol

Sur caillebotis :

Pour ces élevages, les animaux sont élevés à l'intérieur de bâtiments. Le sol de ces bâtiments est constitué d'un sol ajouré nommé caillebotis permettant d'évacuer les déjections des animaux dans des fosses à lisier situées dans la partie basse de ces...
tracking img