La proffession de foi de sganarelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1360 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La profession de foi de Sganarelle
Molière est un célèbre auteur dramatique du XVIIe siècle il est connu pour avoir écrit de très nombreuses comédies. C’est le 15 février 1665, un an après le scandale de Tartuffe qu’est représenté pour la première fois Dom Juan ou le festin de pierre. A l’acte III scène 1, Sganarelle, valet de Dom Juan va exposer sa profession de foie. Dans ce texte Sganarelleva s’opposer à son maitre. Il va servir de contre poids.

Quel est l’intérêt de ce texte ?

Nous allons voir en quoi consiste la foi de Sganarelle, tout d’abord il est important de préciser que Sganarelle sert de contre poids / contre poing. Contrairement à son maitre Sganarelle est croyant et il est conformiste. Il est le défenseur de la moral traditionnelle. On le voit bien lorsqu’il dit ‘’voila … convertir ‘’ ligne 10. Sganarelle est scandaliser pas l’impiété de son maitre (le mépris de la religion). Cela est mis en évidence par les différentes questions qu’il pose a Dom Juan et auxquelles Dom Juan n’apporte aucunes réponses. ‘’Est-il … ciel ‘’ ligne 1. ‘’ et a l’enfer ‘’ ligne 4. ‘’ et au diable, svp’’ ligne 6 etc.…
Autrement dit Sganarelle veut absolument savoir qu’elle est lecrédo de Dom Juan. Il veut lui prouver l’existence de Dieu.
La foi de Sganarelle est basée sur un enthousiasme et un émerveillement. En effet Sganarelle essaye de communiquer son étonnement face aux choses de la vie : ‘’ je voulais … voila la haut ‘’ ligne 21. Cet étonnement est surtout marquer par cette phrase interrogative : ‘’ cela … me voila ici ‘’ ligne 31.
Sganarelle est intuitif il le ditd’ailleurs avec cette phrase ‘’ que tout les savants ne seraient expliquer ‘’. Sganarelle représente le bon sens populaire, il l’exprime avec la phrase suivante ‘’ mon petit sens … tous les livres ‘’ ligne 19. Pour autant Sganarelle raisonne et il utilise l’argument traditionnel des causes final : si l’univers est tellement parfait c’est qu’il relève l’existence d’une force supérieur c'est-à-dire Dieu. ‘’ je comprend fort … seul en une nuit ‘’ ligne 20. La perfection du corps humain est le produit de la perfection divine ‘’ pouvez vous voir … l’un dans l’autre ‘’ ligne 23-25. Le croyant est un croyant très zélé. La foi de Sganarelle est sincère, il apparait même très touchant mais Sganarelle est ridicule et aussi son argumentation parait très burlesque (est issue de l’italien burlescoqui signifie plaisanterie. Le burlesque c’est de traité un sujet haut avec des thermes bas). La démonstration de Sganarelle est fondée sur un flot de parole, une logorrhée. Sganarelle exprime cette logorrhée par des énumérations execives ‘’ ces nerfs, ces os, ces veines, ces artères, ces … ce poumon, ce cœur, ce foie ‘’ de plus il utilise ces arguments qui font sourire et qui marque toute safamiliarité, son statue social : valet. ‘’ N’as t’il pas fallu que votre père engrosse votre mère pour vous faire ‘’ il faut noter qu’engrosser est un thermes qui s’applique aux animaux. Il faut savoir que Sganarelle utilise de nombreuses énumérations. Il considère que ces énumérations on un réel pouvoir de persuasion. Sganarelle est un cuistre [personnage prétentieux et sot qui fait étalage de saculture de façon excessive et hors propos.] Sganarelle hésite dans sa démonstration. Ces hésitations trahisse son inculture. Elles sont exprimer dans le texte grâce aux aposiopèses et traduite typographiquement par les points de suspension : ‘’ ces artères, ces … ce poumon ‘’ ligne 26. ‘’ qui sent la et qui … Oh dame ‘’. Les exemples qu’il utilise sont risible, il ne se contente que ce citer presquetout les organes du corps humain, mais au lieu de les nommer organes il les appellent des ‘’ ingrédient ‘’. Sganarelle s’embrouille encore.
L’échec de sa démonstration est marqué par sa chute physique lui qui en voulant prouver qu’il pouvait tourné parvient a prouver le contraire la didascalie le dit bien ‘’ il se laisse tomber en tournant ‘’. Le discourt de Sganarelle est une parodie grotesque...
tracking img