La prostitution en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4213 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Prostitution en France : l’enquête
De Christelle Schaff

Première partie : entre réalité et fantasmes

I. L’offre

Les traditionnelles : On les appelle comme tel afin de les différencier des victimes de réseaux mafieux. Elles revendiquent le droit d’exercer leur activité car ce sont souvent des femmes vieillissantes qui ont acquis une indépendance après être entrées assez jeunes dans laprostitution. Au début de leur acticité, il y a souvent un homme qu’elles aimaient et qui est devenu leur souteneur.

Les hommes : Généralement, les hommes prostitués sont assimilés à des homosexuels et exercent auprès d’une population masculine. La prostitution des hommes est plus rejeté socialement que celle des femmes. L’homme prostitué est souvent assez jeune car il y a moins de client aprèsqu’il ait passé 25 ans.

Les transgenres (l’auteur décide de ne parler que des femmes) : Le travesti reste un homme qui se présente comme femme grâce à ses vêtements. Certains hommes se travestissent juste pour attirer plus de clients.
Les transsexuels eux se définissent comme des femmes et ont donc transformé leur corps.
Les transgenres se prostituent souvent suite à une rupture familialeet/ou sociale.

Les filles de l’est : Suite à la pauvreté, des milliers de femmes sont prêtes à changer de pays suite à une promesse de vie meilleure. Mais elles sont embrigadées dans des réseaux et se retrouvent sur les trottoirs de pays plus riches. Lorsqu’elles se rendent compte qu’elles doivent se prostituer, elles ne peuvent plus faire de pas en arrière car elles se retrouvent sans papiers etsans argent. Les clients sont attirés car ils les considèrent comme « de belles blondes dociles ».

Les africaines : Les premières prostituées africaines venues en France étaient francophones et exerçaient dans les Bordels Militaires de Campagne (BIC) édifiés par l’administration française. Ensuite elles arrivent avec la main d’œuvre étrangère engagée par la France. Ensuite les prostituéesafricaines se sont retrouvées sur les trottoirs des grandes villes et sont traquées par la police. Elles sont souvent vendues par leurs parents à des proxénètes. Les filières africaines utilisent souvent des « mamas », qui sont d’anciennes prostituées, pour ‘tenir’ les nouvelles filles.

Les chinoises : Cette prostitution à l’air récente en France, mais c’est juste parce qu’avant, elle s’exerçait enappartement pour des clients chinois. C’est à partir de 2000 qu’on les voient dans la rue. Elles viennent en France car leurs conditions de vie dans leur pays sont très dures. Mais une fois arrivées en France, elles ne connaissent personne et sont perdues, alors elle passe par des petits boulots au noir mais la prostitution devient assez vite le seul recours qu’elles aient. Il y a peud’association qui s’occupent de cette prostitution car elle est associée aux Triades et il y a donc une grande peur des représailles.

Les mineurs : La prostitution et la pornographie enfantine sont en pleine explosion. En France, la moitié de ces mineurs prostitués sont étrangers. Les filles viennent plus souvent des pays de l’est et d’Afrique alors que les garçons viennent du Maghreb et de Roumanie. Lesréseaux sont souvent les mêmes que pour les adultes. Pour les mineurs français, il s’agit plus d’une prostitution occasionnelle pour faire face à un besoin d’argent suite à une rupture familiale.

Les escortes : Il s’agit de la prostitution de luxe. Les escortes ne se définissent pas comme prostituées. Les clients sont socialement aisés et exigent que les escortes soient douées de charme,distinction et qualités intellectuelles. Les escortes sont indépendantes ou font partie d’une agence mais elles utilisent presque toutes les nouvelles technologies de communication pour se faire connaître, surtout internet. Les clients sont donc triés et les escortes ont le choix d’accepter ou de refuser une prestation.

Le tourisme sexuel : Cette pratique date de l’époque des colonies. Aujourd’hui,...
tracking img